MEB Saint Valentin 2017, opération campus Bouloie

登録は簡単!. 無料です
または 登録 あなたのEメールアドレスで登録
MEB Saint Valentin 2017, opération campus Bouloie により Mind Map: MEB Saint Valentin 2017, opération campus Bouloie

1. Environ 200 sachets contenant une carte, un porte-clé et un évangile ont été soigneusement préparés dans le but de rappeler, en cette "fête de l’amour" qu’est la Saint Valentin, que Dieu aime chacun et chacune infiniment. La mission de ce 14 février 2017 était donc de distribuer tous ces cadeaux aux non-chrétiens, (en priorité) aux connaissances des chrétiens, mais aussi plus largement, aux non-chrétiens « inconnus ». Il y avait donc cette double tâche : aider les chrétiens à utiliser ces cadeaux pour témoigner autour d’eux à leurs amis, collègues, famille ; et aborder des inconnus pour leur offrir ces paquets, en essayant d’avoir une discussion. Lundi, plus d’une douzaine de paquets ont pu être répartis entre les mains de différents chrétiens motivés à les donner à leurs amis. Pour « l’opération campus Bouloie » du mardi, il restait une grosse 60aine de cartes à distribuer.

1.1. L'organisation de la sortie

1.1.1. Cette mission Saint Valentin était divisée en deux opérations. « L’opération campus Bouloie » se déroulait sur l’heure de midi au campus de la Bouloie, et « l’opération centre-ville » a commencé place de la Révolution vers 14h30. Pour « l’opération Bouloie », 4 évangélistes ont pu se retrouver : Jérémie, Nicolas, Samuel et Guy. Pour « l’opération centre-ville », ils étaient également 4 : Jérémie (le même !), Habib, Tiana et Lucie. Notez que Tiana et Lucie étaient les initiatrices du projet, en plus de diriger la mission de ce jour. (Merci à elles !)

2. Rappel de la mission

3. Suivez Jérémie !

3.1. Jérémie a distribué quelques cadeaux à droite à gauche, cherchant à être inspiré. Un jeune homme l’a glissé (le cadeau, pas Jérémie) avec intérêt dans sa poche à fermeture éclair. Puis Jérémie a réussi à entamer une discussion avec une personne, attablée devant le Resto U. Cette conversation était assez longue, mais moins que celle qu’il a poursuivi avec un autre jeune homme qui ne croyait pas en Dieu mais qui visiblement était bien content de trouver quelqu’un à qui parler pendant son repas. Enfin, Jérémie a couru après un ami qu’il s’était fait seulement samedi dernier #randofondueduFEU et lui a offert un sachet.

4. Suivez Nicolas et Samuel !

4.1. Nicolas était fermement décidé à laisser Dieu lui donner des signes. Il ne voulait pas donner ces cadeaux au premier venu, il voulait s'attendre à une directive de Dieu. Ainsi, il n’arrêtait pas de prier pour savoir que faire. Une jeune dame avec un cadeau sur les genoux attira son attention. Il pensa qu’elle l’avait reçu de son amoureux et l’apostropha. Elle répondit que non, que c’était elle qui comptait offrir ce cadeau et que c’était un anniversaire. Elle accepta le sachet en acquiesçant sur le fait que « Oui, c’est important de rappeler l’amour de Dieu », et était même d’accord d’en prendre un deuxième pour l’offrir avec le cadeau qu’elle avait prévu, à son ami !

4.2. Pendant ce temps, Samuel assurait la relève de la garde du stock de paquets pour en donner à d’éventuels chrétiens qui auraient besoin de ravitaillement. Puis il eut à cœur d’aller voir un groupe de filles qui, après une rapide discussion, acceptèrent volontiers les cadeaux.

4.3. Nicolas était depuis le début intrigué par un monsieur qui faisait du racollage avec des petits carnets qu’il distribuait. Il avait vite désillusionné en voyant que ce n’était pas du tout un évangéliste qui distribuait des évangiles, mais il comptait bien aller le voir quand même. C’était un graphiste qui essayait de vendre ses petites BD humoristiques. Nicolas lui proposa un cadeau de la Saint Valentin, il l’accepta tout de suite pour sa sœur qui était croyante, mais lui n’était pas du tout intéressé. Bien que le gars venait de qualifier de "coquines" ses BD auprès de deux étudiantes, cela ne l'empêcha pas de rassurer Nicolas en lui disant que c'était de l'humour gentil, qu'il n'y avait pas de problème et de lui en vendre une. Quand ce dernier l'ouvrit, il s'était bien fait avoir : il y a vraiment des blagues limites dedans ! :O

4.4. Enfin, après hésitations, Nicolas offrit un paquet à un très jeune homme qui était en train de lire un manga parce que « lire des mangas c’est bien, lire le Nouveau Testament, c’est mieux. ». Il apprit que c’était un collégien qui attendait là ses profs avec sa classe : « Tu es en quoi ? - En 4ème… - En 4ème année de quoi ? - Non mais je suis au collège ! » Le jeune prit le sachet sans poser de question.

5. THE exaucement de prière, par une personne... ;)

5.1. Apparaît soudainement Guy. Guy vient un peu en découvrant le projet « Saint Valentin 2017 » et dès que Samuel et Nicolas lui montrent les paquets, il commence à s’exclamer : « Ah ben super, j’ai un ami chrétien à qui ça fera grandement plaisir ! ». Mais malheureusement, le binôme lui explique que ce n’est pas pour les chrétiens, mais pour les non-chrétiens ! C’est alors que Guy commence à demander plusieurs sachets, car lui vient en tête plusieurs personnes à qui il pourrait en donner. Il pense à cet ami, puis celui-là, puis celle-là… Nicolas n’en finit pas de se pencher dans le sac pour lui redonner des paquets à distribuer !! Par la grâce de Dieu, Guy dévalisera littéralement le stock de cadeaux, et ira en donner jusqu’à une secrétaire du Crous, en passant par les cuisinières (qu’il connaît bien et qui sont ses amies!) !! Tous et toutes acceptent avec grand plaisir son offre (en même temps avec son sourire radieux, qui pourrait refuser ? ;)), y compris sa bonne amie musulmane, très touchée. Quant aux personnes à qui il en a laissé dans leur boîte aux lettres, on ne sait pas encore comment elles l’ont pris ! :D Merci Saint Esprit d’avoir amené frère Guy ici ! :D

6. 3 anecdotes pour finir...

6.1. A une table du Resto U, Jérémie se fait remballer par une fille qui refuse le cadeau car elle ne veut pas du tout avoir affaire à tout ce qui est religieux.

6.2. Nicolas avait prévu d’aller donner une carte et un porte-clé à une sœur en Christ pour qu’elle les redonne à quelqu’un de son choix. En y allant, devant sa résidence, il tombe sur un contact Tchadien qu’il a déjà rencontré dans plus de deux MEB différentes et qui lui aussi, le reconnaît à chaque fois ! Il lui donne une dernière carte mais visiblement, l'étudiant a l’air pressé et n’a pas le temps de discuter, contrairement aux autres fois ! Cette rencontre n’est pas un hasard.

6.3. Nicolas dépose la carte sur l’amour de Dieu dans une boîte aux lettres assez pleine, par-dessus une publicité pour… un voyant ! XP Quelle poésie !