登録は簡単!. 無料です
または 登録 あなたのEメールアドレスで登録
Blockchain により Mind Map: Blockchain

1. Missions

1.1. permet l’automatisation de la transaction en supprimant les tiers

1.2. un système de consensus distribué et de confiance partagée

2. Fonctionnement

2.1. principe de la distribution

2.1.1. La particularité de la blockchain est qu'elle fonctionne sans organe central de contrôle

2.1.2. Etre regroupée à un seul endroit ou passer par un seul intermédiaire, les transactions sont distribuées entre tous les membres d'un réseau via leur ordinateur

2.2. Etapes d'une blockchain

2.2.1. Lorsqu'une transaction est effectuée, elle est regroupée avec d'autres au sein d'un bloc et ne peut plus être modifiée

2.2.2. Les mineurs valident le bloc grâce à des techniques cryptographiques

2.2.3. Une fois le bloc validé, il est ajouté à la chaîne de blocs accessible à tous les utilisateurs

3. Defintion

3.1. une base de données transactionnelle distribuée, comparable à un grand livre comptable décentralisé et partagé, qui stocke et transfère de la valeur ou des données via Internet, de façon transparente, sécurisée, et autonome car sans organe central de contrôle

4. Différents types

4.1. Blockchain publique

4.1.1. permet d’effectuer des transactions qui seront enregistrées et validées par l’ensemble du réseau

4.1.2. un réseau décentralisé qui fonctionne en pair-à-pair

4.1.3. Les transactions entre deux personnes sur une blockchain publique ne sont pas anonymes mais pseudonymes

4.2. Blockchain de consortium

4.2.1. regroupe plusieurs acteurs privés qui ont un intérêt à travailler ensemble

4.2.2. repose sur un système décentralisé avec des droits d’écritures modifiables

4.2.3. Les blockchains de consortium ne sont pas pseudonymes, les acteurs principaux connaissent l’identité des utilisateurs

4.2.4. les blockchains dites de consortium sont partiellement décentralisées

4.3. Blockchain privée

4.3.1. Les blockchains sont totalement centralisées

4.3.2. un réseau privé dirigé par un organe central appelé le gérant

4.3.3. Le système est centralisé et ne permet pas le lien entre les différents participants

5. Principes

5.1. le grand livre distribué ou distributed ledger

5.1.1. construit sur le modèle des livres comptables et partagé entre les participants

5.2. la décentralisation et la désintermédiation

5.2.1. aucune autorité centrale ne contrôle la blockchain, il n’y a pas de tiers de confiance

5.3. le consensus

5.3.1. le fait qu’une transaction soit acceptée ou rejetée est le fruit d’un consensus distribué et non d’une institution centralisée

5.4. l’immutabilité

5.4.1. il est impossible de modifier ou de supprimer des écritures

5.5. la confiance partagée et la transparence

5.5.1. il y a partage des données, des opérations et du consensus

6. Évolutions

6.1. La Blockchain 1.0

6.1.1. Le déploiement des cryptographies et architectures distribuées dans les applications liées aux liquidités, telles que le transfert de devises et les systèmes de paiement numérique

6.1.2. Le premier type de transactions a été le Bitcoin qui utilise une crypto-monnaie virtuelle

6.1.3. Cette application a connu une forte notoriété dans la sphère publique sans pour autant concurrencer les marchés des changes internationaux

6.2. La Blockchain 2.0

6.2.1. L’ensemble des applications économiques, commerciales et financières requièrent des fonctionnalités plus larges que de simples transactions monétaires

6.2.2. Elle a permis l’utilisation de modèles de « contrats intelligents » (ou de Smarts-contracts)

6.3. La Blockchain 3.0

6.3.1. La Blockchain 3.0 est un concept d’application au-delà de la crypto-monnaie

6.3.1.1. Elle s’appuie sur les contrats intelligents pour développer des organisations décentralisées autonomes qui possèdent leurs propres procédures légales définies en amont par les membres du réseau

7. Applications distribuées

7.1. Smart-Contract

7.1.1. un programme informatique de type « If This, Then that »

7.1.2. La vérification et l’application des termes du contrat ne sont pas effectuées par un tiers de confiance mais par la technologie elle-même

7.1.3. Un smart-contract exécuté sur une blockchain rend possible transfert automatisé et sécurisé d’actifs digitaux

7.1.3.1. La transaction est horodatée et finalisée

7.1.4. Les termes du contrat ou des lignes de code sont enregistrés sur la Blockchain et exécutés automatiquement

7.1.5. L’utilisation de la Blockchain permet d’injecter une crypto-monnaie dans les termes du contrat et démultiplie les possibilités de contrats privés indépendants du contrôle d’un tiers

7.1.6. Ies smarts contracts sont un outil puissant pour connecter le monde numérique et le monde physique de manière fiable, sans passer par un contrôle humain coûteux et imparfait

7.2. Organisation décentralisée autonome

7.2.1. un programme informatique qui scelle dans une blockchain l’ensemble des règles qui régissent une organisation

7.2.2. un outil pour transférer à l’échelle d’une organisation les propriétés de la Blockchain : sécurité, transparence, fluidité

7.2.3. Les OD éliminent l’erreur et l’arbitraire humain dans les échanges

7.2.4. un programme informatique coordonne l’ensemble des situations

7.2.4.1. une OD ne peut pas être prise en défaut

7.2.5. coordination entre agents n’est plus dépendante d’un bureau central