Pharmacologie

Iniziamo. È gratuito!
o registrati con il tuo indirizzo email
Pharmacologie da Mind Map: Pharmacologie

1. Nécessitant une pharmacosurveillance

1.1. Xanthine

1.1.1. bronchodilatateur

1.1.2. Sert à prévenir/traiter symptômes asthme bronchique, bronchite chronique, emphysème et autres

1.1.3. inhibe la phosphodiestérase (enzyme dégrade AMPc et GMPc dans les cellules (quand AMPc augmente = bronchodilatation et diminue réponse inflammatoire

1.1.4. Beaucoup surveillé, car fenêtre thérapeutique étroite, surtout pour enfants

1.1.5. Concentrations plasmatiques très influencées par plusieurs xanthines qui proviennent de l'alimentation

1.1.6. Effets indésirables : nausées, vomissements, tachycardie, arythmie et convulsions

1.2. Aminoside

1.2.1. Utilité : traiter infections graves causées par bactéries type Gram - aérobie Aussi pour tuberculose (streptomycine associé avec d'autres antibiotique)

1.2.2. Administré par voie intramusculaire ou intraveineuse

1.2.3. Inhibe et créent des erreurs dans synthèse des protéines bactériennes

1.2.4. Toxiques pour humain, surtout pour oreilles et reins donc usage restreint -> dosage important pour assurer patient a concentration plasmatique + faible que concentration toxique

1.2.5. Prélèvements 30 min et 1h après administration et juste avant prochaine administration

1.2.6. Tests : urée, creatinine sérique, DFGe

1.3. Vancomycine

1.3.1. Antibiotique famille des glycopeptides

1.3.2. inhibe synthèse du peptidoglycane de paroi bactérienne, touche juste les Gram positifs

1.3.3. Utilité : quand antibiotiques moins toxiques sont contre-indiqués, chez patient allergies pénicillines ou dérivés ou quand font état résistance méthicilline (SARM)

1.3.4. administré par voie intraveineuse, sauf si traitement per os de colite pseudomenbraneuse du a C. difficile

1.3.5. Effets indésirables : atteinte rénale, auditive

1.4. immunosuppresseurs

1.4.1. Inhibent/prévient action système immunitaire

1.4.2. Utilité : prévenir rejet organes transplantés (foie, moelle osseuse, reins, etc) ou traiter maladies auto-immunes (polyarthrite rhumatoïde, myasthénie, lupus érythémateux disséminé)

1.4.3. Donné aux transplantés toute leur vie pour endormir système immunitaire et contribuer au succès de la greffe

1.4.4. Familles : antimétabolites (inhibe de novo la synthèse des bases puriques donc bloquent prolifération cellulaire des lymphocytes T) Ceux qui bloquent la prolifération des lymphocytes par inactivation de synthèse ou de action de l'IL-2 sur cellules

1.4.5. Tests supplémentaires : bilan rénal, hépatique et hématologique

1.5. Antiépileptique

1.5.1. groupe utilisé dans prévention ou l'occurrence de l'épilepsie

1.5.2. permet de contrôler les symptômes de l'épilepsie Peut aussi servir dans traitement de l'anxiété

1.5.3. Bloque l'hyperexcitabilité neuronale (en renforçant l'activité inhibitrice GABAergique, en inhibant l'activité excitatrice du système glutamatergique et/ou en modifiant la conductance ionique) -> prévient la récidive des crises

1.5.4. prélèvement habituellement à jeun, juste avant l'ingestion

1.5.5. suivi biologique : hépatique, hématologique et ionique

1.6. Digitalique

1.6.1. Appartient au groupe des tonicardiaques ou glycosides cardiaques

1.6.2. Seul médicament : digoxine -> traitement insuffisance cardiaque

1.6.3. améliore la contractilité du cœur en augmentant la force de contraction des cardiomyocytes

1.6.4. Surveillée en début du traitement, quand fonction rénale se modifie et chaque fois médicament risque de modifier fonction rénale, après réalisé 1x/an

1.7. Antidépresseurs

1.7.1. 3 classes : inhibiteur de la monoamine oxydase (IMAO), tricycliques et inhibiteur sélectif de la recapture de la sérotonine

1.7.2. IMAO : très strictes restrictions alimentaire, sert peu

1.7.3. Tricycliques : bloquent les pompes à recapture des synapses sérotoninergiques et noradrénergiques

1.7.4. inhibiteur sélectif de la recapture de la sérotonine : inhibant le transporteur de la sérotonine Pas dosé en clinique

1.8. Lithium

1.8.1. Pour traitement des troubles de l'humeur comme le trouble bipolaire

1.8.2. Modifie libération et la recapture de nombreux neurotransmetteurs dans le cerveau Modifie propriétés de membrane neuronale

1.8.3. Effet secondaires peuvent menés a mort, premiers sont : nausées, tremblements, diarrhée persistante, contraction musculaire ensuite : risque insuffisance rénale, confusion, coma, convulsion, collapsus et décès

1.8.4. Prélèvement à jeun, 12h après prise du médicament

1.9. Clozapine

1.9.1. médicament antipsychotique

1.9.2. pour traiter schizophrénie et troubles bipolaires et comportements agressifs lié aux psychoses

1.9.3. Agit au niveau du cerveau (bloque les récepteurs dopaminergiques et inhibe récepteurs neurotransmetteurs comme histamine, sérotonine, acétylcholine et adrénaline

1.9.4. Effets secondaires : hypotension, prise poids, développement de neutropénie sévère vers agranulocytose

1.9.5. Dosage essentiel pour ajuster dose

1.9.6. Tests supplémentaires fait régulièrement : NUM + FSC

1.10. Méthotrexate

1.10.1. Antinéoplasique et immunosuppresseur

1.10.2. Interfère avec fonctionnement cellulaire mène à mort cellulaire Inhibe synthèse d'ADN -> empêche cellules de se répliquer

1.10.3. Utilisé dans traitement de certains cancers

1.10.4. Effets secondaires : anémie, thrombopénie, leucopénie, pancytopénie, mucite, stomatite et diarrhée

1.10.5. Traitement par leucovirine 24-48h après traitement -> prévient la toxicité

1.10.6. Dosé toutes les 12-24h après traitement jusqu'à concentration plasmatique = 0,05uM

2. Bilan intoxication

2.1. Acétaminophène

2.1.1. Très peu d'effets indésirables Si surdosages aigus : peut nécrose hépatique fatale, souvent impossible à rattraper

2.1.2. Bilans réalisés : hépatique (ALT, AST, LDH, ALP, GGT, bilirubine totale) , PT, TQ, INR, gaz sanguin, créatinine sérique, urée, analyse d'urine

2.1.3. Dosage plasmatique

2.2. Salicylate

2.2.1. Effets néfastes : acouphène, migraines, étourdissements, diarrhée, hyperventilation

2.2.2. Bilans réalisés : gaz sanguin, métabolique de base, de l'acide lactique

2.2.3. Dosage plasmatique

2.3. Éthanol

2.3.1. Effets néfastes : Phase toxique : dépression cérébrale (manque de coordination, vision imprécise, capacités d'attention diminuée et concentration diminuée) Phase comateuse : insensibilité stimulations sensorielles, pouls lent, respiration difficile, relâchement des sphincters (vomissements/incontinences)

2.3.2. Dosage par mesure colorimétrique Si intoxication à d'autres alcools : laboratoire de toxicologie -> méthodes chromatographie en phase gazeuse

2.3.3. Tests : GGT, triglycérides, AST, ALT, ALP, VGM, PT, ALB

2.4. Drogue d'abus

2.4.1. Tests : analyse d'urine

2.4.2. Dosage : détection qualitative Quelques drogues dosées par techniques chromatographique

2.5. Monoxyde de carbone

2.5.1. Effets néfastes : se fixe a l'Hb et toxicité cellulaire

2.5.2. Dosage colorimétrique

2.5.3. Bilan gaz sanguin

3. Effets sur résultats de laboratoire

3.1. Diurétique de l'anse

3.1.1. Inhibe co-transporteur Na+K+/2Cl- (dans hanse de Henley) -> inhibition de réabsorption sodium et potassium Diminue pressions de remplissage de cœur

3.1.2. Prescrit pour patients souffrant d'insuffisance cardiaque (augmentation fréquence et contractilité du cœur par système sympathique -> cœur fatigue + vite et augmentation pression artérielle cause charge + difficile à contrer pour cœur à chaque battement -> cœur retrouve avec surcharge de travail)

3.1.3. Entraine : hyponatrémie, hypokaliémie, hypochlorémie, alcalose métabolique, diminution filtration glomérulaire, augmentation glycémie

3.1.4. Exemple : furosémide (Lasix)

3.2. Inhibiteur de l'enzyme de conversion (IECA)

3.2.1. Inhibe conversion de angiotensine l en angiotensine ll (entraine vasodilatation générale -> diminue pression artérielle)

3.2.2. Prescrit pour patients souffrant d'insuffisance cardiaque (augmentation fréquence et contractilité du cœur par système sympathique -> cœur fatigue + vite et augmentation pression artérielle cause charge + difficile à contrer pour cœur à chaque battement -> cœur retrouve avec surcharge de travail)

3.2.3. Peut induire hyperkaliémie et hyponatrémie, diminue pression artérielle (diminue perfusion rénale -> diminue filtration glomérulaire) Augmente créatinine et urée sanguine

3.2.4. Exemples : bénazépril (lotensin), captopril (capoten), cilazépril (inhibace), énalapril (vasotec), Ramipril (altace)

3.3. Hypolipémiant ('Statines')

3.3.1. Inhibe (façon compétitive) activité HMG-CoA réductase (enzyme permettant transformation de l'HMG CoA en mévalonate)

3.3.2. Prescrit aux patients souffrant d'athérosclérose (perte d'élasticité des artères due à sclérose)

3.3.3. Abaisse taux de triglycérides et LDL-c et augmente taux HDL-c

3.3.4. Exemples : atorvastatine (Lipitor), fluvastatine (lescol), lovastatine (mevacor), pravastatine (pravachol), rosuvastatine (Crestor), simvastatine (Zocor)

3.4. Hypoglycémiant (Metformine)

3.4.1. Augmente sensibilité à insuline des tissus utilisateurs de glucose -> diminue glycémie Inhibe néoglucogénèse

3.4.2. Prescrit pour patients souffrant diabète type 2 (incapacité des cellules cibles à utiliser l'insuline produite -> résistance à l'insuline)

3.4.3. Tests affectés : vitamine B12, acide lactique, diminue glycémie