ENSEIGNER & APPRENDRE AVEC LE NUMÉRIQUE (F. Jourde)

Support d'intervention de François Jourde, www.jourde.eu

Commencez. C'est gratuit
ou s'inscrire avec votre adresse courriel
Rocket clouds
ENSEIGNER & APPRENDRE AVEC LE NUMÉRIQUE (F. Jourde) par Mind Map: ENSEIGNER & APPRENDRE AVEC LE NUMÉRIQUE (F. Jourde)

1. ÉCOLE & NUMÉRIQUE

1.1. ILLUSION TECHNICISTE

1.1.1. optimisme techno-pédagogique

1.1.1.1. une vieille histoire... : fascination ancienne pour les médiations technniques / utopie techno-pédagogique

1.1.1.1.1. une veille affaire...

1.1.1.1.2. Edison

1.1.1.1.3. 1927

1.1.1.1.4. ...

1.1.1.1.5. mais attention : le numérique est toujours aussi une CULTURE

1.1.1.2. arguments récurrents

1.1.1.2.1. éveil de l'intérêt des enfants

1.1.1.2.2. possibilité d'adapter le rythme de l'enseignement à chaque éléve

1.1.1.2.3. participation et implications accrues

1.1.1.2.4. ouverture de l'école sur le monde extérieur

1.1.1.3. varia

1.1.1.3.1. certes : "une technique a une influence sur l’enseignement."

1.1.1.4. références

1.1.1.4.1. Audrey Watters (2018). Teaching Machines, or How the Automation of Education Became 'Personalized Learning'

1.1.1.4.2. Gilles Boulet (2021). Audiovisuel et éducation: technologies et technopédagogie

1.1.2. + intérêts mercantiles

1.1.2.1. Michéa : "l’École du Capitalisme total"

1.1.2.2. capitalisme attentionnel

1.2. PRIMAT DE LA PÉDAGOGIE

1.2.1. "Ce sont les méthodes pédagogiques, et non les supports, qui permettent l’apprentissage." - Mayer, 2010.

1.2.1.1. La plus-value des technologies dans l’apprentissage dépend de la démarche pédagogique qui intègre l’outil (Mayer, 2010)

1.2.1.2. la technologie n’est pas en soi un dispositif pédagogique

1.2.1.3. "Il ne suffit pas de proposer un environnement numérique quelle qu’en soit la qualité, il faut aussi permettre la construction d’une relation à cet environnement numérique qui soit de nature à faciliter les apprentissages." (P. Devin)

1.2.1.4. varia

1.2.1.4.1. AK

1.2.1.4.2. Technology Does Not Replace Teachers

1.2.1.4.3. l'apprentissage compte, non la technologie

1.2.1.4.4. "[…] le problème fondamental posé par l'utilisation d'un ou de plusieurs médias est d'abord celui d'avoir un projet d'éducation bien cerné avant d'avoir un 'projet média'." (Unesco, 1979)

1.2.1.4.5. Freinet : motiver non par la technique, mais par l'intériorité

1.2.1.4.6. N'utilisez le numérique dans vos classes que si vous y trouvez "un avantage considérable dans les apprentissages de votre discipline." -https://diigo.com/01gmhj (Michèle Monteil)

1.2.1.4.7. "Ce qui va changer les choses, [ce n'est pas l'outil, mais] c’est la façon dont l’enseignant va susciter l’intérêt de ses élèves" -https://diigo.com/01gmh7

1.2.1.4.8. "On peut juger de l’adaptation de l’outil à sa transparence, c’est-à-dire quand l’enseignant enseigne sa discipline plutôt qu’il ne « fait de l’ordinateur ou du TNI ou de la tablette »" -https://diigo.com/01gmhf

1.2.1.4.9. La finalité pédagogique doit être prioritaire

1.2.1.4.10. le numérique amplifie la pédagogie, pour le meilleur et le pire

1.2.1.4.11. La plus-value des technologies dans l’apprentissage dépend de la démarche pédagogique qui intègre l’outil

1.2.1.4.12. "Les recherches nous montrent […] que la technologie n'est pas en soi suffisante pour impacter les motivations. Le type de tâche réalisée avec les technologies joue un rôle majeur dans la motivation des apprenants" (F. Amadieu et A. Tricot, Apprendre avec le numérique, Mythes et réalités, Retz, 2014, p. 15).

1.2.2. "Teaching may be regarded as providing opportunities for students to learn." Brown et Atkins, 1988.

1.2.2.1. "Pedagogy is about creating spaces and opportunities that are conducive to good learning"

1.2.2.2. Enseignants : architectes d'environnements d'apprentissage ("Designers of Learning Environments")

1.2.2.2.1. "Ce qui permet à l’ensemble des élèves de s’approprier des connaissances, de construire des concepts, de partager une culture commune, c’est la compétence professionnelle de l’enseignant à concevoir des situations d’enseignement et à les mettre en œuvre […]." (P. Devin)

1.2.2.2.2. construire en classe les conditions d’une appropriation des savoirs.

1.2.2.3. varia

1.2.2.3.1. Learning, Education, School, Training: definitions by @SirKenRobinson.

1.2.2.3.2. ce qui marche et ce que cela coûte…

1.2.2.3.3. scénario pédagogique

1.2.2.3.4. critères de pertinence

1.2.2.3.5. 5 stratégies pédagogiques de bon sens via @markbarnes19 (Role reversal, p. 67)

1.2.2.3.6. Esther Wojcicki — Education Talks | Digital revolution in the classroom

1.2.2.3.7. les élèves sont motivés par des activités, non par des technologies

1.2.2.3.8. CLASSE INVERSÉE, ENSEIGNER À L'ENDROIT ?

1.2.3. dimension sociale de l'apprentissage

1.2.3.1. "L’apprentissage nécessite une relation sociale et la médiation d’un adulte disposant d’une maîtrise professionnelle." (P. Devin)

1.2.3.2. "the fundamental role of a teacher is not to deliver information. It is to guide the social process of learning" — Veritasium

1.2.3.2.1. rôle du prof.

1.2.4. quelques lectures

1.2.4.1. sélection bibliographie

1.2.4.2. "se former au numérique" carte…

1.2.4.3. varia

1.2.4.3.1. les six leviers pour améliorer l’apprentissage des étudiants du supérieur récemment présentés par Marianne Poumay (Poumay, 2014) : Améliorer l’alignement pédagogique, rendre l’étudiant plus actif, augmenter la valeur des activités, augmenter le sentiment de maitrise, donner à l’étudiant davantage de contrôle et introduire l’usage des TIC.

1.2.4.3.2. Teaching in a Digital Age – Second Edition – Open TextbookShare on TwitterShare on Twitter

1.3. INTÉGRATION DU NUMÉRIQUE

1.3.1. éduquer avec le numérique / éduquer au numérique

1.3.1.1. enseigner avec le numérique

1.3.1.1.1. "utiliser des ressources de l'ère numérique pour permettre à [l'enseignant] de faire encore mieux son métier d'accompagnement des apprentissages." Lebrun et Lecoq, Classes inversées, 2015, p. 24

1.3.1.1.2. avec le numérique, créer des occasions d'apprentissage

1.3.1.1.3. Innovations ? Retrouver l'art pédagogique

1.3.1.1.4. Avec le numérique, non pas redéfinir mais enrichir et réactualiser la meilleure pédagogie (@yannhoury).

1.3.1.1.5. nouvelles formes d'apprentissage

1.3.1.1.6. 11 mythes selon Amadieu et Tricot

1.3.1.2. Intégrer la technologie à l'école : un exercice d'équilibriste

1.3.2. LA CULTURE NUMÉRIQUE

1.3.2.1. le numérique n’est pas un outil, mais un paradigme

1.3.2.2. préconisations (Tisseron)

1.3.2.2.1. Project Based Learning (check list)

1.3.2.2.2. What’s In and What’s Out in Education

1.3.2.3. VARIA

1.3.2.3.1. "colonisation positive des usages"

1.3.3. LES OUTILS NUMÉRIQUES

1.3.3.1. apports du numérique

1.3.3.1.1. archivage & recherche

1.3.3.1.2. évaluations automatisées

1.3.3.1.3. évaluations conversationnelles

1.3.3.1.4. collaboration,  conversation

1.3.3.1.5. différenciation, choix, créativité

1.3.3.1.6. publication / partage

1.3.3.1.7. interactivité, exploration

1.3.3.1.8. arlequinage (mashup)

1.3.3.1.9. …

1.3.3.1.10. Notes du conseil scientifique de la FCPE

1.3.3.2. 20 questions à se poser sur les outils numériques

1.3.4. MODÈLES D'INTÉGRATION

1.3.4.1. Romero, Laferrière et Power (2016)

1.3.4.1.1. Usages pédagogiques des TIC : de la consommation à la cocréation participative | VTÉ - Vitrine Technologie Éducation

1.3.4.1.2. cinq types d’usage du numérique en éducatio selon l’engagement de l’apprenant:

1.3.4.2. matrice d’intégration des technologies (CFORP)

1.3.4.3. TPACK

1.3.4.3.1. Technological Pedagogical Content Knowledge

1.3.4.3.2. voir aussi l'alignement constructif (John Biggs) / Lebrun

1.3.4.4. SAMR/OSMAR

1.3.4.4.1. modèle SAMR

1.3.4.4.2. OSMAR

1.3.4.4.3. Au-delà du modèle SAMR, les bonnes questions à se poser. via @Mr_Rablin

1.3.4.4.4. student centered version of SAMR

1.3.4.5. RAT

1.3.4.6. literate, adaptative, transformative

1.3.4.6.1. [source : G. Couros] Bernajean Porter’s talks about the idea of moving from literate, to adaptive, to transformative.

1.3.4.6.2. literate

1.3.4.6.3. TRANSITIONAL/ADAPTATIVE

1.3.4.6.4. TRANSFORMATIONAL

1.3.4.7. varia

1.3.4.7.1. grille d’analyse d’un scénario pédagogique faisant appel aux TIC

1.3.4.7.2. autres modèles…

1.3.4.7.3. Hype cycle (Gartner)

1.3.4.7.4. 1:1 ?

1.3.4.7.5. ISTE Standards for Students

1.3.4.7.6. iPAC framework

1.3.4.7.7. http://elearning.tki.org.nz/Professional-learning/e-Learning-Planning-Framework

1.3.5. VARIA

1.3.5.1. TYPOLOGIE DES ENSEIGNANTS

1.3.5.1.1. faits

1.3.5.1.2. typologies

1.3.5.2. élèves "EPIC" : expérimentaux, participatifs, imaginatifs et connectés.

1.3.5.3. 16 compétences que doivent détenir les élèves du XXIème siècle

1.3.5.4. un peu de droit quand même ?

1.3.5.5. "European Framework for the Digital Competence of Educators: DigCompEdu"

1.4. alliances

1.4.1. rôle indispensable de l'école : égalitairement transmettre la culture et permettre à chaque nouvelle génération de s'en saisir

1.4.1.1. transmission ≠ communication

1.4.1.1.1. Communiquer : transporter une information dans l’espace.

1.4.1.1.2. Transmettre : transporter une information dans le temps

1.4.1.2. école = transmission

1.4.1.2.1. les ressources ne remplaceront pas les enseignants...

1.4.1.2.2. école = indispensable agent de transmission

1.4.1.2.3. une institution pour l'humanisme

1.4.1.3. école = institution de l'égalité

1.4.1.3.1. une institution pour l'égalité

1.4.2. place du numérique

1.4.2.1. inventer, non pas refaire…

1.4.2.1.1. hacker (non pas cracker) l'apprentissage…

1.4.2.2. intégrer la culture des écrans

1.4.2.2.1. Jean-Michel Lebaut, "Lettre ouverte aux jeunes enseignants de la génération Facebook (et aux autres)"

1.4.2.2.2. préconisations (Tisseron)

1.4.2.3. "La meilleure manière de s'opposer aux mauvais usages est de développer les bonnes pratiques plutôt chercher désespérément à réduire les mauvaises". Serge Tisseron

1.4.2.4. Sous quelles conditions le numérique améliore-t-il les apprentissages scolaires ? > Conférence de André Tricot, mars 2017

1.4.2.4.1. notes d'après Tricot

1.4.2.5. vers de "nouvelles" (?) compétences

1.4.2.5.1. via Twitter

1.4.3. types d’usage à développer dans les classes

1.4.3.1. les effets des technologies numériques dépendent des usages qui en sont faits

1.4.3.2. 1. usages orientés vers l’entrainement et qui tirent profit de l’interactivité => acquérir des connaissances et compétences de base

1.4.3.3. 2. usages permettant d’ouvrir au monde

1.4.3.4. 3. usages orientés vers la production (d’écrits, de multimédia) => développent des compétences fondamentales (écriture, lecture) et transversales (recherche et évaluation d’information)

1.4.3.5. 4. les approches d’enseignement par projet, suscitant le travail d’équipe, une certaine ouverture en terme de choix de thématique et de lien avec le monde extérieur, sont particulièrement adaptées pour le développement de compétences disciplinaires et transversales de haut niveau (mais dont l’atteinte est plus dure à évaluer).

1.4.4. apports du numérique

1.4.4.1. collaboration,  conversation

1.4.4.1.1. engagement et interactions

1.4.4.1.2. "Using digital tools is a shift in mindset. Technology allows for interactions that were difficult or impossible before." (Alice Keeler)

1.4.4.1.3. "Good Ts can't be replaced by tech. What tech does is allow Ts to spend more time focusing on their learners & building those relationships." (Alice Keeler)

1.4.4.1.4. "L’école est un média de masse. Les TIC en feront un média social." (François Guite)

1.4.4.2. rétroactions (évaluation continuée et conversationnelle)

1.4.4.2.1. Exemple selon @alicekeeler : "Worksheet Trapped in a Notebook"

1.4.4.3. publication / partage

1.4.4.3.1. publications authentiques

1.4.4.3.2. évaluations par les pairs

1.4.4.4. arlequinage (mashup, remix…)

1.4.4.5. traces, archivage & recherche

1.4.4.6. différenciation, choix, créativité

1.4.4.6.1. permettre le choix des outils

1.4.4.6.2. "montre moi comment tu es intelligent"

1.4.4.7. évaluations…

1.4.4.7.1. automatisées

1.4.4.7.2. continuées & conversationnelles

1.4.4.8. …

1.4.4.8.1. "Lesson Planning – What Does it Look Like in 2016?" (Alice Keeler)

1.4.4.9. mythes du numérique (Amadieu et Tricot)

1.4.4.10. "La meilleure manière de s'opposer aux mauvais usages est de développer les bonnes pratiques plutôt chercher désespérément à réduire les mauvaises". Serge Tisseron

1.4.5. modèles d'intégration du numérique

1.4.6. … et former les enseignants !

1.4.7. maîtriser le numérique

1.4.7.1. le numérique impose une forte maîtrise de l'écrit

1.4.7.1.1. M. Gauchet

1.4.7.1.2. C. Barré-de Miniac

1.4.7.1.3. J.-P. Terrail

1.4.7.1.4. O. Donnat

1.4.7.2. … cela est facteur d'inégalité

1.4.7.2.1. Gauchet

1.4.7.3. le numérique doit être enseigné à l'école & construit comme un espace de travail et de culture humaniste

1.5. en quelques mots…

1.6. séparations/conflits

1.6.1. le numérique éducatif s'inscrit dans la dynamique et les tensions de l'école

1.6.2. dès avant le numérique : conflits des contraintes d'apprentissages et projet d'une école renouvelée

1.6.2.1. apprentissages scolaires = extrêmement contraints

1.6.2.1.1. temps

1.6.2.1.2. lieu

1.6.2.1.3. savoirs à apprendre

1.6.2.1.4. manière d'apprendre

1.6.2.2. apprentissages de la vie quotidienne = peu contraints

1.6.2.2.1. hors de l'école, ces contraintes disparaissent

1.6.2.2.2. nous apprenons : • tous les jours, • n’importe où, • à propos de tout ce que nous faisons, vivons, lisons, voyons, écoutons, • avec ceux que nous rencontrons.

1.6.2.2.3. apprentissage riches...

1.6.2.2.4. ... mais insuffisants (critique de l'autodidaxie)

1.6.2.3. vers une "école nouvelle" ?

1.6.2.3.1. Cette opposition a depuis longtemps interpellé ceux qui enseignent ou réfléchissent à l’éducation (Platon, Rabelais, Montaigne, Rousseau, Dewey) et tous ceux qui voulaient créer une "éducation nouvelle".

1.6.2.3.2. la révolution numérique a laissé entrevoir une nouvelle possibilité d’exercer moins de contraintes sur les élèves, leur permettant des apprentissages scolaires moins subis et plus heureux.

1.6.3. avec le numérique : conflit des valeurs

1.6.3.1. ÉCOLE

1.6.3.1.1. VERTICALITÉ

1.6.3.1.2. effort, persévérance, satisfaction différée, rythmes et contenus contraints

1.6.3.1.3. obligation et acceptation des codes (langage, écriture, règles mathématiques, lois scientifiques)

1.6.3.1.4. socialisation comme intégration de chacun dans un groupe non choisi et dans une histoire collective

1.6.3.2. ÉCRANS

1.6.3.2.1. HORIZONTALITÉ

1.6.3.2.2. culture ludique, dynamique, personnalisée, "culture de la chambre" (pratiques à la demande, hors des institutions culturelles et de l'école)

1.6.3.3. conflit des priorités

1.6.3.3.1. "Ce qu"il y a de nouveau, avec l'arrivée d'Internet, c'est la brutale contestation des apprentissages scolaires, soudain frappés d'obsolescence […]." - Blais, Gauchet, Ottavi, Transmettre, Apprendre, Stock, 2014, p. 226.

1.6.3.3.2. "L'antagonisme [culture des écrans/culture scolaire] n'est pas tant dans la nature des contenus que dans les priorités que l'outil [numérique] valorise implicitement : interactivité, efficacité, rapidité, connexion avec le monde entier, oubli du passé." - Blais, Gauchet, Ottavi, Transmettre, Apprendre, Stock, 2014, 220-225.

1.6.4. varia…

1.6.4.1. de veilles questions…

1.6.4.1.1. Dessin Martin Vidberg, http://vidberg.blog.lemonde.fr

1.6.4.1.2. Maîtres et étudiants à Bologne (XIVe s.)

1.6.4.2. désynchronisation

1.6.4.2.1. Nécessité d'une réforme des milieux scolaires dans une période de reconfiguration numérique globale.

1.6.4.2.2. deux mondes qui s'éloignent ?

1.6.4.3. connectés pour apprendre ?

1.6.4.4. ‘[ ] education stands at its greatest inflection point – a collision course with irrelevance, or the opportunity for reinvention.’ (Tucker et al. 2017; Tucker, C; Wycoff, T; Green. (2017). Blended Learning in Action. Corwin.)

1.6.4.5. N.B. : le mythe des écoles sans écrans pour les enfants de patrons des GAFAM

1.6.4.5.1. Alain MICHEL on Twitter

1.6.4.5.2. Yann on Twitter

1.6.4.6. Culture et pratiques numériques juvéniles : Quels usages pour quelles compétences ? (Florian Dauphin, 2012)

1.7. comment instruire au numérique ?

1.7.1. intégration de l'usage des outils numériques dans les séquences d'enseignement disciplinaires plutôt que des séquences dédiées et séparées.

1.7.2. atouts des technologies numériques, utiles pour l'enseignement :

1.7.2.1. Capacité de stockage et de production quasi-illimitée

1.7.2.2. Accès illimité à l'information, à des ressources et à des personnes au-delà des contraintes de distance et de temps

1.7.2.3. Traitement automatisé, interactivité et sentiment de contrôle

1.7.2.4. Gestion d'informations de modalités variées, texte, sons, images, informations tactiles et haptiques.

1.7.3. "rien de ceci n’est donné, y compris pour la jeune génération : […] on ne nait pas « digital native », on le devient. Dès lors, tout ceci implique non pas des leçons de morale, mais un véritable apprentissage, donc une pratique réflexive, à l’intérieur même de l’Ecole pour les élèves, dans la formation initiale et dans la formation continue pour les enseignants et pour les cadres de l’éducation." (Jean-Michel Le Baut)

1.8. lectures…

1.8.1. sélection bibliographique "pratique"

1.8.2. "se former au numérique" carte…

1.8.3. https://www.canal-u.tv/video/ente/penser_la_transformation_numerique_par_le_haut.46149

1.8.4. personnes à suivre

1.8.4.1. [EN]

1.8.4.1.1. Catlin Tucker

1.8.4.1.2. Alice Keeler

1.8.4.1.3. …

1.8.4.2. [FR]

1.8.4.2.1. …

1.9. LIVRES / ÉCRANS

1.9.1. le livre / le numérique

1.9.1.1. "three shifts—infinite memory, dot connecting, explosive publishing" ― CLIVE THOMPSON, "Smarter Than You Think: How Technology Is Changing Our Minds for the Better"

1.9.1.2. 1. relation aux savoirs

1.9.1.2.1. comparaison

1.9.1.3. 2. relation aux apprentissages

1.9.1.3.1. comparaison

1.9.1.4. 3. fonctionnement psychique

1.9.1.4.1. comparaison

1.9.1.4.2. Génération Z : le cerveau des enfants du numérique (O. Houdé)

1.9.1.5. 4. liens et sociabilité

1.9.1.5.1. comparaison

1.9.1.6. varia

1.9.1.6.1. Evolution of reading in the age of digitisation (E-READ)

1.9.2. toxique

1.9.2.1. dangers

1.9.2.1.1. comparaison

1.9.2.2. Deep attention / Hyper attention

1.9.2.2.1. Hyper attention

1.9.2.2.2. Deep attention

1.9.2.3. du côté du cerveau...

1.9.2.4. Autres analys(t)es

1.9.2.4.1. Roland Reuss, Sortir de l'hypnose numérique (trad. fr. 2013)

1.9.2.4.2. Le Deuff : "La formation à l’attention (des jeunes générations)"

1.9.2.4.3. Stiegler : des psychotechnologies monopolisées par le psychopouvoir + destruction systématique de l'appareil psychique juvénile et de la structure sociale elle-même

1.9.3. curatif

1.9.3.1. avantages distribués

1.9.3.1.1. comparaison

1.9.3.2. prescription(s)

1.9.3.2.1. métissage culture du livre & culture des écrans

1.9.3.2.2. pharmacologie et thérapeutique du numérique (Stiegler)

1.9.3.2.3. âges/écrans

2. OUTILS/INSTRUMENTS

2.1. équipement numérique en classe

2.2. Catalogues d'outils pour les élèves, les profs et les curieux

2.3. points de vigilance et questions à se poser sur les outils et les services numériques

2.4. DISPOSITIFS

2.4.1. ATELIERS

2.4.2. ORIENTÉ "PHILO"

2.4.2.1. détours joueurs

2.4.2.2. formulaire d'écriture

2.4.2.2.1. exemple

2.4.2.3. plan de dissertation (tableur)

2.4.2.3.1. exemple

2.4.2.3.2. pour copie

2.4.2.4. blog

2.4.2.4.1. exemple en philo

2.4.2.5. …

2.4.3. autres...

3. NUMÉRIQUE

3.1. RÉVOLUTION (?) NUMÉRIQUE

3.1.1. Basculement / Continuité ?

3.1.1.1. technophobes basculistes

3.1.1.1.1. les technologies numériques ont des effets néfastes parce qu’elles introduisent une rupture dans nos frontières usuelles entre vie privée et vie publique.

3.1.1.2. technophobes continuistes

3.1.1.2.1. les technologies numériques ont des effets néfastes parce qu’elles prolongent ou amplifient cette bonne vieille domination capitaliste dont la base physique est l’inégalité des richesses et le support mental l’hégémonie culturelle de Gramsci.

3.1.1.3. technophiles continuistes

3.1.1.3.1. les technologies numériques ne font que rendre plus fluides, plus rapides, plus simples, moins chères ou plus fiables des opérations dont la nature ne change pas fondamentalement – comme les élections, la correspondance ou la répétition mécanique de tâches routinières.

3.1.1.4. technophiles basculistes

3.1.1.4.1. les technologies numériques introduisent une rupture radicale dans la distribution du droit de parler en public, et ce faisant elles ouvrent un nouvel âge de l’individualisme démocratique. Dans le domaine du numérique, de nombreuses distinctions et définitions se croisent dans un tourbillon de pixels et dans les passions de la morale, si bien que la tête pourrait finir par nous tourner.

3.1.2. une certaine continuité…

3.1.2.1. co-évolution humain/technique

3.1.2.1.1. évolution = ajustement réciproque de l’organisme et de l’environnement.

3.1.2.1.2. technogénèse : co-évolution (évolution conjointe) de l'humain et de la technique au fil de leurs interactions (causalité réciproque continue).

3.1.2.2. la pensée a toujours été outillée

3.1.2.2.1. penser sans outils ? le mythe du penseur de Rodin

3.1.2.2.2. l'esprit étendu

3.1.2.2.3. nos outils évoluent encore en amplifiant l'esprit

3.1.2.3. varia

3.1.2.3.1. l'histoire humaine : une série de révolutions

3.1.3. …une discontinuité certaine

3.1.3.1. comment se mesure la nouveauté ?

3.1.3.1.1. Michel Serres : la nouveauté d'un événement est proportionnelle à la longueur de temps que cet événement arrête

3.1.3.1.2. NB : contestation de la nouveauté technologique récente

3.1.3.2. 3 nouveautés

3.1.3.2.1. mémoire infinie

3.1.3.2.2. publications massives

3.1.3.2.3. mises en relations

3.2. ENVIRONNEMENT NUMÉRIQUE

3.2.1. un milieu

3.2.1.1. "il faut s’affranchir d’une pensée instrumentale, qui est encore celle de l’informatique, et prendre conscience que le numérique désigne désormais un milieu beaucoup plus qu’un outil" - Louise Merzeau

3.2.1.2. "L’enjeu est de passer d’un face à face avec la machine (le fameux "rapport homme-machine" et la question centrale de l’interactivité qui a occupé les années 1990), à une relation avec un environnement, qui réclame moins une technologie qu’une écologie." - Louise Merzeau

3.2.1.3. "aborder le numérique, non comme une discipline spécifique mais comme environnement de travail global qui imprègne en conséquence chaque domaine du socle commun" Le numérique comme milieu d’organisation des savoirs et objet d’étude

3.2.1.4. une culture et un paradigme

3.2.1.4.1. le numérique : une culture

3.2.1.4.2. le numérique : un paradigme

3.2.1.4.3. notion de "culture numérique"

3.2.2. caractéristiques

3.2.2.1. fonctionnement en réseau

3.2.2.2. transversalité, horizontalité

3.2.2.2.1. "Qui dit culture numérique dit horizontalité des échanges. ? Hélas le système éducatif reste toujours foncièrement pyramidal et hiérarchisé et l’enseignement lui-même se fait souvent de façon frontale et verticale."

3.2.2.3. collaboration, participation

3.2.2.3.1. “Le web est un média dans lequel l’utilisateur doit être actif, selon un système de réciprocité : je lis et j’écris. […] Si on n’est pas engagé, il y a quelque chose que l’on perd de l’expérience du numérique." Dominique Cardon

3.2.2.4. ...

3.2.2.5. varia

3.2.2.5.1. LOUISE MERZEAU — CULTURE NUMÉRIQUE

3.2.2.5.2. CULTURE NUMÉRIQUE : 01 INTRODUCTION GÉNÉRALE

3.2.2.5.3. COMPTES-RENDUS CHAIRE - L’HUMAIN AU DÉFI DU NUMÉRIQUE

3.2.2.5.4. Culture numérique - Site Vitrine des modules de cours

3.2.2.5.5. De quelles cultures numériques parle-t-on ?

3.3. NATIFS/NAÏFS DU NUMÉRIQUE

3.3.1. digital natives…

3.3.1.1. doxa d'une génération dotée de compétences numériques élevées

3.3.1.2. Prensky, M. (2001). Digital natives, digital immigrants. On the Horizon, 9(5), 1-6.

3.3.2. …digital naives ?

3.3.2.1. accès ≠ usage

3.3.2.1.1. massification de l'accès ≠ démocratisation des usages

3.3.2.1.2. fracture des usages selon les niveaux socio-économiques

3.3.2.1.3. … et n'oublions pas la fracture économico-numérique à l'échelle de la planète

3.3.2.2. consommation [passive] ≠ production [active]

3.3.2.2.1. grande majorité des jeunes = consommateurs de contenu numérique seule une petite minorité a déjà produit du contenu numérique.

3.3.2.2.2. Les jeunes sont-ils efficaces dans l'utilisation des outils numériques ? > utilisation PASSIVE vs utilisation ACTIVE

3.3.2.3. usage récréatif ≠ usage académique

3.3.2.3.1. "Kids can tweet, but many lack digital literacy skills"

3.3.2.3.2. N. Roland, "Technologies et classes sociales : de la fracture aux inégalités", 2015.

3.3.2.3.3. il faut apprendre à étudier et à travailler avec le numérique

3.3.2.3.4. compétences privées / compétences professionnelles

3.3.2.4. biais d'auto-évaluation des compétences numériques

3.3.2.4.1. Effet de surconfiance (effet Dunning-Kruger)

3.3.2.5. Appétence | expérience | expertise

3.3.2.5.1. Appétence, expérience et expertise : réalités à distinguer pour comprendre les usages numériques (Anne Cordier)

3.3.2.6. du côté du cerveau…

3.3.2.6.1. L'intelligence humaine, aujourd'hui, se manifeste différemment [Frank Ramus]

3.3.2.6.2. le même cerveau… utilisé différemment

3.3.2.6.3. des personnalités rapides… mais superficielles ?

3.3.2.6.4. numérique et attention

3.3.2.7. études

3.3.2.7.1. Kirschner, P. A., & De Bruyckere, P. (2017). The myths of the digital native and the multitasker.

3.3.2.7.2. Le numérique : de la fracture aux inégalités

3.3.2.7.3. ECDL Foundation, “The Fallacy of the ‘Digital Native’: Why Young People Need to Develop their Digital Skills”, 2014.

3.3.2.7.4. How ICT savvy are Digital Natives actually? - Nr 03 - 2017 - Nordic Journal of Digital Literacy - Idunn - Nordic journals online

3.3.2.7.5. Frau-Meigs, D. (2017). Les compétences numériques ne s’improvisent pas !

3.3.2.7.6. Les digital natives existent-ils ? | InaGlobal

3.3.2.7.7. Les natifs du numérique aux études : enjeux et pratiques (2018)

3.3.2.7.8. autres

3.3.3. un certaine validité du concept, cependant

3.3.3.1. "Être natif du numérique, c'est avoir acquis la faculté de voir apparaître le monde en étant numériquement outillé." - Stéphane VIAL, L'être et l'écran, PUF, 2013, p. 146.

3.4. ÉDUCATION (AU ET PAR LE) NUMÉRIQUE

3.4.1. LITTÉRATIE MÉDIATIQUE/NUMÉRIQUE

3.4.1.1. littératie médiatique : les compétences permettant d’évoluer de façon critique et créative, autonome et socialisée dans l’environnement médiatique contemporain.

3.4.1.1.1. Définir la littératie numérique [EDUSCOL]

3.4.1.1.2. En dépassant les compétences centrées sur la technique et les contenus, elle prend en compte les dimensions informationnelle et sociale des objets médiatiques.

3.4.1.1.3. La littératie médiatique doit d’être intégrée pleinement dans les programmes scolaires dès le plus jeune âge et de manière transversale (sans en faire un "objet scolaire" à part).

3.4.1.2. UTILISER

3.4.1.2.1. …les outils et les applications numériques

3.4.1.3. COMPRENDRE

3.4.1.3.1. … le fonctionnement des terminaux et des réseaux numériques

3.4.1.3.2. …de façon critique le contenu et les outils des médias numériques

3.4.1.4. CRÉER

3.4.1.4.1. … à l’aide de la technologie numérique

3.4.1.5. apprentissage de l'écrit / apprentissage du numérique

3.4.1.5.1. "l’apprentissage « du fait numérique » est très similaire à l’apprentissage de l’écrit : alors que notre société baigne dans l’écrit, il nous paraît évident que les enfants ne peuvent acquérir naturellement les savoirs complexes liés à la maîtrise de l’écrit (lecture et production) et qu’une instruction formelle et continue est nécessaire. La maîtrise de l’écrit et celle du numérique partagent également le même enjeu de forte fracture sociale." - Mireille Betrancourt, rapport (non publie") pour la DIP de Genève, 2019.

3.4.1.5.2. "rien de ceci n’est donné, y compris pour la jeune génération : […] on ne nait pas « digital native », on le devient. Dès lors, tout ceci implique non pas des leçons de morale, mais un véritable apprentissage, donc une pratique réflexive, à l’intérieur même de l’Ecole pour les élèves, dans la formation initiale et dans la formation continue pour les enseignants et pour les cadres de l’éducation." (Jean-Michel Le Baut)

3.4.2. consommateur < utilisateur éclairé < contributeur

3.4.2.1. “Le web est un média dans lequel l’utilisateur doit être actif, selon un système de réciprocité : je lis et j’écris. […] Si on n’est pas engagé, il y a quelque chose que l’on perd de l’expérience du numérique." Dominique Cardon

3.4.3. enjeux

3.4.3.1. pour l'économie

3.4.3.1.1. savoirs et savoirs-faire liés aux technologies numériques

3.4.3.2. pour la société

3.4.3.2.1. former les citoyens à un usage critique des médias numériques

3.4.3.2.2. souci des libertés

3.4.3.3. pour l'individu

3.4.3.3.1. être capable d'autonomie et d'émancipation à l'ère numérique

3.4.3.3.2. être acteur et participant, pas seulement consommateur

3.4.4. Autres

3.4.4.1. http://theconversation.com/les-competences-numeriques-ne-simprovisent-pas-85108

3.4.4.2. Se former au numérique (EDUSCOL) : carte