Chapitre 5 : Enseigner de façon à favoriser l’apprentissage de tous les élèves

Commencez. C'est gratuit
ou s'inscrire avec votre adresse courriel
Chapitre 5 : Enseigner de façon à favoriser l’apprentissage de tous les élèves par Mind Map: Chapitre 5 : Enseigner de façon à favoriser l’apprentissage de tous les élèves

1. Les responsabilités

1.1. Laisser l’enseignant mettre en place des méthodes adaptés pour « empêcher » certains élèves vers l’orientation d’une éducation spécialisée

1.2. Les enseignants doivent continuer les expérimentations (méthodes mises en place) pour les élèves bénéficiant d’interventions individualisés

2. La théorie de l’attribution

2.1. Ne pas « trop » soutenir les élèves ayant des difficultés d’apprentissage

2.2. Attribuer une cause à nos réussites ou nos échecs

2.2.1. Le reconditionnement de l’attribution

2.2.1.1. Modifier la pensée de l’élève : ne pas le laisser penser qu’il n’est pas capable mais lui faire comprendre qu’il doit changer sa stratégie

3. L’établissement des buts

3.1. Les élèves qui réussissent mieux ont la capacité de se fixer des buts accessibles à court terme, à la différence des élèves présentant des difficultés (qui ne se fixent pas de but, ou des buts irréalisables).

3.2. Il est possible d'enseigner (et d'apprendre) à se fixer des buts accessibles

3.3. Face à un objectif atteint : faire prendre conscience à l'élève qu'il est responsable de sa réussite (et non pas l'enseignant-e), le questionner sur son ressenti (positif) et le féliciter

3.4. Face à un objectif non-atteint : demander à l'élève quel était son objectif, s'il a été atteint, qui est responsable (encore lui et non pas une source externe) et lui demander ce qu'il peut faire la prochaine fois pour atteindre son but.

3.5. ATTENTION : Ne pas punir un élève qui n'atteint pas ses buts !

4. Le tableau de la planification des buts

4.1. Aide pour enseigner l'établissement de buts réalistes.

4.2. Si notation il y a : C = un but atteint mais bien en dessus du travail exigé par les autres élèves B = but atteint qui correspond au niveau de l'élève A pour les travaux exceptionnels (afin de laisser place à l'amélioration)

5. La métacognition

5.1. Objectif : Faire prendre conscience aux élèves de leur manière d'apprendre, à renconnaître quand ils ne comprennent pas et à s'adapter en conséquence

5.2. Démontrer et enseigner la méta-cognition en pensant à voix haute pendant l'enseignement afin que les élèves aient accès au processus mental.

5.3. Importance de visualiser la tâche du début à la fin : aide pratique => Fiche Réfléchir à ce que je fais

6. Réfléchir à ce que je fais

6.1. Fiche pour aider les élèves : ils l’utilisent lorsqu’ils doivent évaluer leur réflexion ou leur comportement

6.1.1. But de la fiche (p.71) : aider les élèves à avancer et à réaliser leur tâche

7. Prévoir un programme exigeant et significatif

7.1. Importance de choisir adéquatement les contenus pour développer diverses compétences chez nos élèves.

7.2. Utiliser la méthode Thinktrix, qui propose de distinguer sept catégories de pensée (voir p.72).

7.3. Différencier contenus (quoi ?), méthodes (comment apprendre ?), présentation (comment exprimer mon travail ?).

7.4. Importance de présenter des contenus qui font sens pour les élèves !

8. Accrocher les enfants à l’aide de projets

8.1. Chaque mois, pendant une semaine, tous les élèves sont libres de choisir un sujet et de l'approfondir. Cette méthode s'appelle "L'apprentissage centré sur les projets".

8.1.1. L'apprentissage centré sur les projets motive chaque élève, même les plus réticents au travail.

8.1.1.1. Cette méthode présente différents points positifs: Tous les élèves peuvent faire un apprentissage de niveau supérieur s'ils étudient un sujet en profondeur, les connaissances fondamentales peuvent être enseignées dans un contexte de pensée critique et d'apprentissage significatif et, finalement, les élèves apprennent à s'entre-aider.

9. Le planificateur de projet

9.1. Fiche qui permet à l'élève d'approfondir un sujet en remplissant différentes rubriques (p. 77).

10. Le suivi de projet

10.1. Fiche qui permet à l'élève de planifier son travail (p. 80).

11. Intégrer la technologie aux cours

11.1. ... motive les élèves. Les élèves sont plus productifs, les élèves collaborent entre eux, les élèves ayant des difficultés à écrire deviennent meilleurs lorsqu'ils utilisent un clavier, les élèves utilisant la technologue ont de meilleures chances d'obtenir leur diplôme et de faire des études.

11.1.1. La technologie simple: Calculatrice, lecteurs de cassettes, logiciels de traitement de texte (Word, ...)

11.1.1.1. Les technologies de pointe: Les CD et DVD, Internet.

11.1.1.1.1. Les technologies fonctionnelles: Tout matériel ou logiciel qui encourage l'apprentissage des élèves ayant des difficultés d'apprentissage appartient à cette catégorie. Par exemple, un logiciel de traitement de textes, logiciel de lecture et d'écriture.

12. D'autres techniques d'enseignement à essayer

12.1. La musique de fond: Lorsque les élèves travaillent et que l'enseignant n'enseigne pas "directement" à la classe, passer une musique classique douce en fond aiderait les élèves à se concentrer.

12.1.1. Les méthodes de réponses de groupe: Parfois, nous demandons à la classe: "Tout le monde a compris ?". Très souvent, nous avons une seule réponse ou pas du tout. Afin de réellement évaluer si les élèves comprennent nos cours, il faudrait permettre à tous les élèves de la classe de répondre. Par exemple, faire des signaux de la main (pouce en l'air: ok, pouce en bas: pas ok), donner à chaque élève une fiche rouge et une verte (verte: ok, rouge: pas ok), etc ...

12.1.1.1. L'enseignement entre pairs: Ces possibilités d'enseignement entre pairs permettent aux élèves qui comprennent certaines choses de les expliquer à ceux qui les comprennent moins bien.