Le Tranhumanisme

Commencez. C'est gratuit
ou s'inscrire avec votre adresse courriel
Le Tranhumanisme par Mind Map: Le Tranhumanisme

1. Sciences

1.1. Augmenter les capacités physiques humaines

1.1.1. Cet aspect pour l'instant le plus développé et étudié, avec l'IA. En effet de nombreuses prothèses sont à l'étude et deviennent de plus en plus sophistiquées. On arrive déjà à créer des prothèses de bars capable "d'obéir" à notre cerveau via des systèmes électriques. On peut aussi parler d'organes, comme le coeur artificiel. C'est une partie très intéressante car au delà de l'amélioration de nos capacités, elle permet tout d'abord de retrouver une vie normale à des personnes handicapées ou malades.

1.2. Inteligence Artificielle

1.2.1. L'intelligence artificielle (IA) consiste à mettre en œuvre un certain nombre de techniques visant à permettre aux machines d'imiter une forme d'intelligence réelle. L'IA se retrouve implémentée dans un nombre grandissant de domaines d'application.Au fur et à mesure de l'évolution de ces travaux, l'intelligence artificielle passe du simple assistant vocal à un système de gestion de fond automatique en finance, une aide au diagnostic en médecine, une évaluation des risques dans le domaine des prêts bancaires ou des assurances ou encore un allié décisionnel sur le terrain militaire.

1.3. Amélioration des capacités cognitives

1.3.1. Les fonctions cognitives sont les capacités de notre cerveau qui nous permettent de communiquer, de nous concentrer, de percevoir ce qui nous entoure, d'avoir une mémoire qui permet de se souvenir ou d'accumuler des connaissances. Ainsi, en améliorant les fonctions cognitives, le transhumanisme permettrait à l'homme de développer son niveau d'intelligence ou sa créativité. Cependant cet aspect là n'en est qu'à ces débuts et n'est pas très développé.

1.4. Ralloger la durée de vie

1.4.1. Le transhumanisme veut rallonger la durée de vie en bonne santé. L'objectif est de ralentir le vieillissement pour pouvoir profiter plus longuement de notre vie. Cela permettrait ainsi de voyager, découvrir de nouvelles choses, mener plus de projets, expérimenter, rencontrer, et ce quelque soit l'âge. Souvent, il est coutume de penser "immortalité" quand nous pensons au transhumanisme. Dans les faits, les transhumanistes parlent d'amortalité : le vieillissement humain est stoppé voire rendu réversible, on rallonge donc radicalement la durée de vie en bonne santé.

1.5. Augmenter les capacités physiques humaines

1.5.1. Cet aspect est pour l'instant le plus développé et étudié, avec l'IA. En effet de nombreuses prothèses sont à l'étude et deviennent de plus en plus sophistiquées. On arrive déjà à créer des prothèses de bras capable "d'obéir" à notre cerveau via des systèmes électriques. On peut aussi parler d'organes, comme le coeur artificiel. C'est une partie très intéressante car au delà de l'amélioration de nos capacités, elle permet tout d'abord de retrouver une vie normale à des personnes handicapées ou malades.

2. Les Acteurs

2.1. Innovateurs, Inventeurs

2.1.1. Les ingénieurs et inventeurs sont les personnes qui ont crée le transhumanisme grâce à l'apparition de technologies de plus en plus développées ce qui permet des possibilités de création et d'amélioration consequentes. Ils sont donc géneralement favorables à l'utilisation de cette technologie mais le but à atteindre n'est pas le même pour tous. Certains veulent combattre le handicap et les maladies, tandis que d'autres voient plus loin et veulent repousser la mort.

2.1.2. Raymon Kurzwell

2.1.2.1. Il est né le 12 février 1948, à New-York. C'est un inventeur, écrivain et futurologue célèbre pour sa volonté de croire à l'homme du futur, et sa volonté de terrasser la mort elle même grâce à la technologie. Il est aujourd'hui chercheur au MIT, mais aussi conseillé Google. Il est l'un des porte-drapeau du mouvement transhumaniste, mais est également très controversé car il parle également de "fin de l'humanité comme on la connait".

2.2. Les Médecins

2.2.1. La médecine utilise déjà de nombreuses technologies transhumanistes, comme les prothèses par exemple.Cependant elles sont utilisées commes une alternative à un handicap, et ne sont pas là pour améliorer l'Homme. Les avis sont très partagés au sujet du transhumanisme

2.2.2. Laurent Alexandre

2.2.2.1. Laurent Alexandre, né le 10 juin 1960 à Paris, est un chirurgien-urologue, entrepreneur, écrivain, essayiste et militant politique français. Il se positionne rapidement comme favorable à l'IA ou au recul de la mort, ce qui en fait une figure médiatique et politique. Il est l'un des représentant du mouvement transhumaniste en France même si il nie toutes appartanances à des groupes transhumanistes.

2.3. Les Politiques

2.3.1. Le sujet étant controversé, les politiques émettent une opinion , ce qui entraîne un débat d'autant plus d’actualité. Généralement les mouvements sont associés à tort ou à raison à des partis plutôt extrême. Il est difficile de donner un exemple sachant que beaucoup s'expriment et en font un sujet politique plutôt que sanitaire et éthique.

2.4. Les Philosophes

2.4.1. Les philosophes ont un avis très partagé. Certains qualifient le transhumanisme de "l'idée la plus dangereuse du monde" tandis que d'autres répondent que c'est "le projet le plus courageux imaginatif et parfaitiste de l'humanité". On voit donc que les personnes capables d'apporter des éléments de réponses ne sont pas d'accord, ce qui en fait d'autant plus un sujet très compliqué à traiter.

2.4.2. Luc Ferry

2.4.2.1. Né le 3 janvier 1951, il est un homme politique, politicologue et philosophe français. Il est l'un des premiers à prendre la parole en France à ce sujet. Il sépare le mouvement transhumaniste en deux parties: le transhumanisme qui vise à "perfectibiliser" l'homme, et le posthumanisme comme il l'appelle qui pour lui serait le projet de créer une nouvelle espèce reliée à l'IA ou à internet (c'est l'un des projets de Ray Kurzweil) On voit donc qu'il vise à nuancer le propos, et à cibler certains aspects du transhumanisme qui pour lui sont plus ou moins néfastes.

2.5. ONG ou autres organisations

2.5.1. Humanity +

2.5.1.1. C'est une ONG qui milite pour l'utilisation des nouvelles technologies dans le but d'une amélioration humaine. De nombreux philosophes et scientifiques en sont membres. Elle a été crée en 1988 par Nick Bostrom (philosophe suédois) et David Pearce (philosophe britanique), ils ont pour préoccupation de donner un accès égal aux améliorations possibles au delà des classes et des frontières.

2.5.2. Immoratlity Institute

2.5.2.1. Cet institut fondé en 2002 s'est fixé comme objectif d'éradiquer la mort involontaire grâce à la technologie

2.5.3. Genescient Corporation

2.5.3.1. Cette entreprise fondée en 2006, étudie les drosophiles (mouches vinaigres) et nottament leurs gènes, pour lutter contre le vieillissement des cellules.

2.6. Les Consommateurs

2.6.1. Les Baugh

2.6.1.1. Cet homme s'est fait emputer des deux bras et suite à un immense travail des chercheurs et de sa volonté, il a réussi à faire bouger ses deux prothèses de bras par la pensée. Pour lui, ces avancés technologiques lui permettent de retrouver une vie plutôt normale.

3. Débats

3.1. Ethique

3.1.1. La volonté d'abolir la mort involontaire divise, les bio conservateurs sont fermement opposés à cette idée car pour eux "si nous naissons avec des faiblesses c'est pour une raison". Mais le débat peut s'élargir, en effet tout le monde peut avoir un avis sur le sujet car la question concerne l'humanité. L'utilisation médicale de nouvelles technologies ne pose pas de problème dans la société mais l'utilisation de ces technologies pour l'amélioration de notre espèce ne fait pas l'unanimité

4. Histoire

4.1. Les debuts du transhumanisme trouvent ces racines dans la philosophie vers 1300 ans ap.JC. C'est bien plus tard que le mot "transhumanisme" apparaît, en 1980 avec l'arrivée de technologie de pointe. Puis un homme, un américain, se fait appeler "pape" du transhumanisme: Raymond Kurzweil. C'est alors que de nombreuses entreprises, ONG, ou bien groupes de philosophes, scientifiques nourissent ce mouvement qui devient pour certains un véritable objectif a atteindre.