L'historien et les mémoires de la guerre d’Algérie

HISTOIRE/ Thème 1 _ Question 1 / Crée par Emma SIEGL

Commencez. C'est gratuit
ou s'inscrire avec votre adresse courriel
L'historien et les mémoires de la guerre d’Algérie par Mind Map: L'historien et les mémoires de la guerre d’Algérie

1. Intro

1.1. histoire

1.1.1. guerre

1.1.1.1. violente

1.1.1.2. longue

1.1.1.2.1. 1954-62

1.1.1.3. decolonisation

1.1.1.3.1. "Guerre de libération"

1.1.1.3.2. "Événement d'Algérie"

1.1.2. science sociale, reconstruire les faits passées de manière objective. Pas de vérités définitives, connaissances critique du passé à partir de sources écrites et orales.

1.2. memoires

1.2.1. riche et diverse

1.2.1.1. opposition

1.2.1.1.1. "terroristes" "combattants de la libration"

1.2.1.1.2. "colonisateurs" "rapatriés"

1.2.2. passé vécu, réinterprété de manière ind. ou coll.(oublis,interpretat°,evolut°)

1.3. opposition

1.3.1. histoire

1.3.1.1. objective,scientifique,la+complete possible

1.3.2. memoire

1.3.2.1. flou,brouillonne,selective

2. 1962 ->1990

2.1. France : effacer mémoires traumatique : amnistie

2.1.1. politique effacer traumatise guerre

2.1.1.1. favorise oubli que mémoire

2.1.2. "événement d’Algérie"

2.1.2.1. >1990

2.1.3. 62 : lois d'amnistie

2.1.3.1. supprimer caractère criminel d'un acte deja commis

2.1.3.2. "oubli juridique"

2.1.3.2.1. ds les 2 camps

2.1.4. oubli + archives militaires fermés

2.1.5. politiques off effacement mémoires + pas archives + pas sources écrites

2.1.5.1. guerre d'Algérie ne peut pas ê écrite par historiens

2.2. Algérie : usage du passé pour construire une hist off

2.2.1. FLN légitime pouv par hist valorisante

2.2.1.1. évoque pas certain pts

2.2.1.2. pouv politique construit version off de l'hist

2.2.2. accord Evian

2.2.2.1. 18 mars 62

2.2.2.2. FLN vainqueur

2.2.2.2.1. obtient indépendance

2.2.2.2.2. "guerre de libération" ou "révolution"

2.2.2.2.3. parti unique crée en 1962

2.2.3. année 70

2.2.3.1. création CNEH (centre national étude historique)

2.2.3.1.1. réécrit hist déformé par colonisation

2.2.3.1.2. réalité: hist contrôlé par Etat à la gloire des combattants FLN

2.2.4. historien impossibilité écrire hist objective

2.2.4.1. seule sources : témoignages + pas de financement

2.2.5. hist off pas objective

2.2.5.1. maintenir le pouvoir en place du FLN

2.2.5.2. usage politique de hist

2.3. Formation de groupes mémoriels

2.3.1. suite au silence Etat Fr

2.3.1.1. formation groupes mémoriels

2.3.1.1.1. mémoires partagé en fonction intérêt et vision de hist

2.3.2. rapatriés "pieds-noir"

2.3.2.1. Fr et colons européens rapatriés d'Algérie

2.3.2.2. sentiment perte "nostalgie"

2.3.3. harkis

2.3.3.1. Algériens travaillant pour Fr

2.3.3.2. considéré traitre en Algérie

2.3.3.2.1. revendique reconnaissance de leur rôle militaire et des massacres en Algérie

2.3.4. militaires

2.3.4.1. appelés ou rappelés

2.3.4.1.1. souvenir guerre traumatisant

2.3.4.2. hommes 18-21ans (service militaire)

2.3.5. familles victimes en Fr et en Algérie

2.3.5.1. bcp de mort dans les 2 camps

2.3.5.1.1. besoin de comprendre le passée

2.3.6. groupe qui partage une mémoire commune et cherche à la faire reconnaitre dans l'espace publique

2.3.7. pluralité mémoires

2.3.7.1. chaque groupe veut faire reconnaitre traumatisme propre

2.3.7.2. trop partielle pour construire hist objective

2.4. 1962-90 :

2.4.1. peu de mémoires ou uniquement mode de revendication de reconnaissance

2.4.1.1. memoires concurrentes

2.4.1.1.1. Fr "événement d'Algérie"

2.4.1.1.2. Algérie "guerre de libération

2.4.2. pas programme de recherche

2.4.3. pas ouverture archives (Fr)

2.4.4. usage politique de sa version de l'hist (FLN)

3. Depuis les années 90 : retour des mémoires

3.1. Besoin de mémoires

3.1.1. nouveau temoignages

3.1.1.1. acteurs ou témoins qui n'avait pas témoigné

3.1.2. années 2000

3.1.2.1. nouveau témoignage sur la question de torture

3.1.2.1.1. 2001

3.1.3. debat reconnaissance par Fr de torture

3.1.3.1. "les gouv savait" "ne pouvait pas ne pas savoir"

3.1.3.2. implique militaires encore en vie

3.1.4. gouv depuis 2000 tj reculé sur reconnaissance off torture

3.1.4.1. témoignages > torture systématique

3.1.5. meme si mémoire support de l'hist, recit ind ne suffit pas

3.1.5.1. besoin sources administratives, procès

3.1.5.1.1. question de la torture : archives militaires fermées

3.1.5.1.2. très peu de traces matérielles

3.1.6. apres 1er phase oublie volontaire et écart trauma guerre

3.1.6.1. nouvelle phase

3.1.6.1.1. besoin de mémoires

3.1.6.1.2. besoin reconnaissance d'une partie oublié

3.2. Role de l'Etat en Fr et en Algérie

3.2.1. France

3.2.1.1. Fr : ouverture partielle archives 90

3.2.1.1.1. w historien possible mais insuffisant

3.2.1.2. progrès reconnaissance off implication Etat crime

3.2.1.2.1. lois mémorielles

3.2.1.3. 1999

3.2.1.3.1. reconnaissance "guerre d'Algérie"

3.2.1.4. "role positif" de la colonisation supp

3.2.1.4.1. car société coloniale très innégalitaires

3.2.1.5. 2012

3.2.1.5.1. reconnaissance massacre 17 oct 1961

3.2.1.6. 2018

3.2.1.6.1. Macron reconnait Maurice Audin mort sur torture pour opp à colonisation Fr en Algérie

3.2.2. Algérie

3.2.2.1. années 90

3.2.2.1.1. 1992

3.2.2.1.2. Guerre civile

3.2.2.1.3. hist guerre entièrement capté par FLN

3.2.3. .

3.2.3.1. role Etat reconstruction objective du passé essentiel

3.2.3.2. tj volonté politique d'instrumentalisé hist et mémoires

3.3. Renouvellement dans le travail des historiens

3.3.1. historiens Fr et Algérien utilise témoignages pour produire nouvelle hist de la guerre

3.3.1.1. utilise témoignages + archives

3.3.2. comptabiliser nb de mort

3.3.2.1. comprendre ampleur massacres comparé récits qui peuvent ê déformés

3.3.3. w "remise à plat" mémoires

3.3.4. 1991

3.3.4.1. Bejamin Stora "la gangrène et l'oubli"

3.3.4.1.1. question mémoires sous silence Fr et surtout en Algérie

3.3.5. seconde période

3.3.5.1. marqué par avancé et déblocage d'une partie des mémoires

3.3.5.1.1. Fr reconnaissance d'une partie des responsabilité

4. Conclusion

4.1. memoire guerre conflictuelle

4.1.1. passé sous silence en Fr

4.1.2. instrumentalisé politiquement en Algérie

4.2. memoire maintenue vivante par groupe d'acteur

4.2.1. obtiennent progressivement reconnaissance off

4.3. hist difficile à construire

4.3.1. progresse depuis année 90

4.3.1.1. ouverture archives

4.3.1.2. travaux historien

4.3.1.3. + grande réceptivité opinion publique en Fr

4.4. mémoire essentielle

4.4.1. comprendre vécu de la guerre raconter par témoins

4.4.1.1. +fait pas doc dans archives

4.4.1.1.1. ex: torture car illégale