L'Âge de Toc vs. L'Ère Progressive

Get Started. It's Free
or sign up with your email address
Rocket clouds
L'Âge de Toc vs. L'Ère Progressive by Mind Map: L'Âge de Toc vs. L'Ère Progressive

1. Politique

1.1. Les présidents pendant l'âge de toc sont infâmes pour avoir été les pires présidents de l’histoire. Ils ont été surnommés "The Forgettable Presidents" parce qu’ils n’ont rien fait. Dans l'ère progressive, quand la population s'est rendu compte que le laissez-faire n'allait pas fonctionner, on a vu des améliorations politiques. Les politiciens des États-Unis ont fait très peu pour contribuer aux changements sociaux et économiques durant l'âge de toc. "The presidency was at an all-time low in power and influence, and the Congress was rife with corruption." Andrew Johnson, président de 1865 à 1869 est maintenant connu comme le président le plus détesté de l’histoire américaine. Il a été le premier président à se faire destitué par le Congrès mais il n'a pas été chassé de son poste. Après Johnson, Ulysses S. Grant, un héros de guerre a été élu à la présidence. Il n'a jamais travaillé dans une position élue avant devenir président. Il avait pour conseil ceux qui volaient l'argent publique. Son secrétaire d’état travaillait avec les agents du département du Trésor pour voler l'argent des taxes sur le whiskey. Grant ne faisait jamais parti de ces scandales mais il ne savait pas comment contrôler son personnel "or replace them with officers of integrity." Rutherford B. Hayes qui allait perdre l'élection jusqu'à ce qu'il y ait une entente entre les deux candidats pour lui donner la présidence, James Garfield qui a été assassiné après quatre mois et Chester Arthur qui a créé le Pendleton Civil Service Act "which opened many jobs to competitive exam rather than political connection" , ont succédé Grant. Même si il croyait être capable de changer l’attitude du Congrès au moment d’être élus, tous les présidents de l’âge de toc, sans exceptions, ont gouverné le pays en accord avec l’idée sociale du «laissez-faire», l’idéologie selon laquelle le gouvernement ne devrait pas s’impliquer dans l’économie. L'ère progressive a commencé quand un politicien prêt à faire des changements a été élu. Ce président c'était Théodore Roosevelt. Roosevelt avait été l'assistante secrétaire de la marine et avait étudié à Harvard. Il a gagné le prix Nobel de la paix malgré, sa passion pour la guerre. Avant qu’il devienne le vice-président de William McKinley, il a été élu le gouverneur de l’état de New York. Une des premières choses que Roosevelt a amélioré c’est l’industrie de la viande maltraitait les animaux dans les abattoirs. Il a aussi interdit la saucisse à la maison blanche. Il a passé la loi sur la nourriture, drogue pure et sur l’inspection de la viande. Cela voulait dire que le gouvernement était désormais responsable pour la salubrité et la qualité de la viande vendue à travers le pays. Un autre de ses projets c’était de commencer à appliquer les lois sur les monopoles. C’était des lois passées pendant l’âge de toc qui prévenait que les monopoles deviennent trop puissants. Pendant la Grève du Charbon de 1902, il a menacé les propriétaires d’usines de charbon au lieu des travailleurs tandis que tous les présidents précédents ont fait le contraire. Roosevelt disait qu’il allait envoyer l’armée aux mines de charbon et donner le charbon au gens gratuitement pour qu’ils puissent chauffer leur maison. Roosevelt a créé des parcs nationaux et des réserves d’animaux a fin de limité le gaspillage de ressources de l’ouest. Il a aussi créé le NCAA (National Collegiate Athletes Association) pour imposer des règles sur les sports au niveau universitaire qui protégeraient les athlètes. Après Roosevelt, Woodrow Wilson a été élu président. Il a fait passer le 18e amendement, la prohibition et le 19e amendement, le droit de vote pour les femmes. "De plus, Wilson a restauré la banque de la Réserve Fédérale. Ceci a permis le boom économique des années 20s."

1.1.1. Conclusion : Il est évident que les présidents pendant l’âge de toc n’ont rien contribué au développement du pays. Ils ont littéralement «laissez-faire», tandis que Theodore Roosevelt n’a pas gaspiller une seconde de son mandat président. Pendant l’âge de toc, les présidents ont laissez les pauvres souffrir et ont laissez les personnes très riches et puissantes exploiter les pauvres. Roosevelt a appliqué les lois sur les monopoles pour s’assurer que la richesse soit répandue à travers le pays et il a menacé les propriétaires d’usines et mines de charbon pour s’assurer que les travailleurs, autrement pauvres, se font payer de façon adéquate. Wilson a passé le 19e amendement qui est un acte de vrai progressisme parce que dans ce temps, beaucoup d’hommes ne voulaient pas admettre que les femmes avaient assez d’intelligence pour faire des décisions eux-mêmes comme, y inclus de voter. L’attitude de Roosevelt a été une leçon très important pour les citoyens américains. À partir de ce moment, le gouvernement a complètement abandonné l’idéologie du «laissez-faire» et Wilson a donné plus de droits aux femmes ce qui était un très grand pas vers l’égalité pour laquelle les femmes se battent depuis toujours. Pour cette raison, en tant que problèmes politiques, l’ère progressive a été meilleure pour le développement politique des États-Unis.

2. Économique

2.1. "The gilded age was a famously unequal era, with America's robber barons and Europe's Downtown Abbey classes amassing huge wealth." Avant la guerre civile, l’agriculture était l’industrie principale des États-Unis. Après la guerre, les usines qui ont été construites pour battre la confédération étaient maintenant utilisées pour la production commerciale. La révolution industrielle a permis aux États-Unis de devenir le plus gros producteur au monde. Le transport ferroviaire est devenu plus sécure et "l'expansion du chemin de fer vers l'Ouest mène à la destruction de la culture cowboy dans l'Ouest étant donné que les longs voyages à travers les plaines aux marchés ne sont plus nécessaires." L’exploitation de l’or dans l’Ouest a amené une grande vague d’immigrants qui espéraient devenir riches en travaillant dans les mines. Vers la fin du siècle, l’économie était dominée par quelques individus qui avaient beaucoup de pouvoir. La majorité des américains travaillaient pour un des grands employeurs. Ces personnes sont toujours très bien connues aujourd’hui. Ils étaient John D. Rockefeller de Standard Oil, Andrew Carnegie de Carnegie Steel, et J. Pierpont Morgan, un banquier qui contrôlait plusieurs industries. Leurs tactiques d’exploiter les enfants et les travailleurs à qui ils offraient une rémunération très faible n’était pas juste "but there were few laws regulating business conduct at that time." De la fin de la Reconstruction jusqu’à la crise en 1893, l’économie a presque doublé de taille. Par contre, c’était seulement les grands propriétaires de mines et les grands banquiers qui étaient riches. La grande majorité de la population était pauvres ou presque pauvre. "Les femmes, les travailleurs, les afro-américains, les immigrants et les pauvres étaient écrasés en même temps que les riches devenaient de plus en plus riches et les pauvres de plus en plus pauvres." Pendant l’ère progressive, en même temps que les changements politiques et sociaux aux États-Unis, le gouvernement a essayé de résoudre les problèmes économiques, malgré le fait que l’économie du pays était bonne. Le progressisme a seulement eu lieu à cause de la prospérité de l’époque. Les journalistes, connues comme les «muckrakers» ont commencé à utiliser les journaux et les magazines pour exposer la corruption du gouvernement et les problèmes causés par les riches et les puissants. Le gouvernement promouvait la compétition et a introduit la taxation progressive pour essayer de créer une meilleure égalité dans la société. Roosevelt a menacé les propriétaires des mines pour qu’ils améliorent les conditions de travail et les salaires des travailleurs. Malgré leurs efforts, il y avait toujours beaucoup de pauvreté et des horribles conditions de travail. Les riches continuaient d’accumuler la richesse rapidement et les pauvres en gagnaient très lentement. Tous ces problèmes ont été mis de côté quand la Première Guerre mondiale a commencé. Au début, les États-Unis n’ont pas participé à la guerre mais en 1917, Wilson à changer d’idée et les ressources du pays ont été mises à constitution pour aider l’effort de guerre en Europe. Tout le monde travaillait dans des usines ou comme soldats ou infirmière et c’est ce qui a amorcé le boom économique des années 20.

2.1.1. Conclusion : L’économie pendant l’âge de toc était très bonne. Le pays lui-même était très riche et était le plus gros producteur au monde mais, il y avait beaucoup de pauvreté et le gouvernement ne faisait rien pour aider. Ils étaient toujours convaincus que les pauvres était pauvres parce qu’ils ne travaillaient pas en accord avec le darwinisme social. Durant l’ère progressive, la société a commencé à changer. Ça n’a pas changé immédiatement, mais le changement d’attitude a permis au pays de se développer. Aujourd’hui, on se rend compte que la plupart du temps, la pauvreté n’est pas le résultat du manque de travail, ce sont les opportunités que les gens ont pour s’éduquer et gagner des qualifications pour monter dans les rangs sociaux qui expliquent la différence entre riches et pauvres. Maintenant, il y a de nombreux programmes de charité qui visent à aider ceux qui en ont besoin. Cette façon d’agir a commencé pendant l’ère progressive.

3. Social

3.1. Pendant l’âge de toc, il y avait deux idéologies sociales auxquels le gouvernement croyait fermement: le «laissez-faire» et le darwinisme social. Le laissez-faire c’était l’idée que le gouvernement ne devrait pas s’impliquer dans l’économie. "Ils expliquaient que l’économie est comme la température; il y a du bon temps et du mauvais temps et que les deux sont nécessaires pour maintenir l’équilibre de l’environnement." Cette philosophie était justifiée par la nouvelle idée du darwinisme social. Un scientifique, Charles Darwin, a publié l’idée de la sélection naturelle pour expliquer l’évolution des animaux. Il disait que dans la nature, seulement les animaux les plus forts pouvaient survivre et les faibles mouraient au fil des siècles. Les darwinistes sociaux ont appliqué cette idée à la société humaine. Ils croyaient que les riches étaient riches parce qu’ils sont ceux qui travaillaient fort et que les pauvres sont ceux qui ne travaillaient pas et donc ils ne méritaient pas de survivre. "Le gouvernement laissez-faire ne devrait pas intervenir dans ce processus; ils devrait permettre aux faibles de couler vers le bas pour que les forts puissent s'épanouir." Pendant l’ère progressive, le gouvernement s’est rendu compte que ce n’était pas juste de ne rien faire pour aider les gens pauvres. Alors, ils ont adopté l’idéologie et les valeurs du progressisme. Cela se rapproche de la constitution américaine qui commence par: “We the people, working together to build a more perfect union, promote the general welfare, and expand prosperity to all citizens.” Les progressistes se sont rendus compte que l'intervention du gouvernement dans les affaires économique c'était nécessaire pour promouvoir la croissance économique et l'opportunité économique et sociale pour tout le monde, protégé les travailleurs et les familles du capitalisme moderne. C’est avec ces idées en tête que Roosevelt à commencer à faire des changements politiques, par exemple, l’application des lois sur les monopoles. L’âge de toc et l’ère progressive étaient aussi un grand moment de l’histoire pour les femmes. C’est quand ils ont décidé de se battre pour les droits des femmes. Pendant l’âge de toc, les femmes ont été inspirées par le succès du mouvement abolitionniste. Les femmes avaient participé activement dans ce mouvement alors elles se sont rendus compte qu’elles pouvaient encourager encore plus de réformes sociales. Elizabeth Cady Stanton, une activiste pour le suffrage des femmes disait que si les ex-esclaves pouvaient avoir le droit de vote grâce à la constitution, les femmes devraient aussi avoir ce droit. Pendant l’ère progressive, "women were at the forefront of efforts to establish public school, and curb drinking". Elles se sont battues pour le droit de vote, le droit de divorcer, l’accès à l’éducation aux niveaux universitaire et collégial, le droit à la contraception et à l’avortement.

3.1.1. Conclusion : Pendant l’âge de toc, les propriétaires des grandes compagnies exploitaient leurs travailleurs et les personnes pauvres. Le gouvernement croyait vraiment que ce n’était par leur responsabilité de les aider. Quand Roosevelt a été élu, tous cela à changer. Les États-Unis se sont beaucoup développer au niveau social malgré quelques défauts (par exemple: les lois de ségrégation qui permettait essentiellement aux gens d’être raciste.) Les femmes ont finalement eu le droit de vote ce qui était un très grand pas pour elles vers l’égalité et le gouvernement a décidé que c’était sa responsabilité d’aider les gens dans le besoin. Cela ressemble à la façon dont le gouvernement fonctionne aujourd’hui et c’est un système qui n’est pas sans défauts mais, qu’avec le bon chef, c’est une bonne façon de gérer un pays. Donc il est évident que les États-Unis se sont plus développés au niveau social pendant l’ère progressive.

4. Constitutionnel

4.1. Au début de l’âge de toc, en 1870, il y a eu un amendement à la Constitution: le 15ème amendement. C’est l’amendement qui a donné le droit de vote aux hommes Noirs. “The right of citizens of the United States to vote shall not be denied or abridged by the United States or by any State on account of race, color, or previous condition of servitude.” Sur la surface, ça a l’air d’être un grand pas vers l’égalité pour les Noirs mais, malgré cet amendement, vers la fin des années 1870, il y avait plusieurs obstacles qui empêchaient les Noirs de voter; par exemple, the Klu Klux Klan, un groupe qui terrorisait les Noirs qui voulaient aller voter et les Noirs en générales. Pendant l’ère progressive, il y eu quelques amendements à la Constitution. Le premier amendement c’était le 16ème amendement, The Federal Reserve Act. Cette acte permet au gouvernement fédéral de collecter des taxes sur les salaires. Le 17ème amendement c’est l’amendement qui a changé le processus pour choisir les sénateurs. Avant l’amendement, les sénateurs étaient choisis par le gouvernement des états mais suite à l’amendement, c’est la population qui vote pour ses sénateurs. Le 18ème amendement c’était la prohibition de l’alcool. Cet amendement a complètement échoué. Il a encouragé les gens à boire de l’alcool en secret et les agents qui étaient supposé d’appliquer la loi se faisaient très facilement soudoyer. Le 19ème amendement a donné le droit de vote aux femmes.

4.1.1. Conclusion: Il est évident que l’ère progressive a été beaucoup plus importante pour le développement constitutionnel du pays quand on le compare avec l’âge de toc. L’échec du 15ème amendement démontre parfaitement l’inutilité du gouvernement et ses préjugés contre les Noirs. Pendant l’ère progressive, des taxes ont finalement été imposé sur les salaires pour que les personnes riches et puissantes doivent aussi les payer, ils ont adopté une façon démocratique pour élire les sénateurs ce qui diminue les chances qu’il y ait de la corruption dans le Sénat et les femmes ont obtenu le droit de vote. Ces changements persistent aujourd’hui, ce qui démontre que cette période a été très productive et qu’elle continue d’avoir une grande influence sur la société.

5. Conclusion: L’âge de toc et l’ère progressive sont deux périodes très important de l’histoire américaine. Quelle période a été la plus importante pour le développement des États-Unis? Du point de vue politique, il est évident quelle période a été plus productive. Pendant l’âge de toc, les cinq présidents qui ont été élus ont tous suivi l’idéologie «laissez-faire», ce qui voulait dire qu’ils ne voulaient pas s’impliquer dans les problèmes économiques du pays. Ces présidents ont été surnommé «The Forgettable Presidents» pour n’avoir littéralement rien fait. Pendant à peu près trente ans, le pays ne s’est pas développé au sens politique. Comparé à l’ère progressive, la période de temps quand Theodore Roosevelt a fait beaucoup de progrès. Il a créé la NCAA pour protéger les athlètes, il a créé des lois pour s’assurer que la viande vendue à travers le pays était salubre¸ et il a passé un amendement à la constitution pour changer la façon dont les sénateurs étaient choisis afin de minimiser la corruption. Ensuite, Woodrow Wilson a donné le droit de vote aux femmes. Ces choses sont toujours importante aujourd’hui ce qui montre que cette ère a eu un grand impact sur la société contemporaine et par conséquent a contribué au développement du pays. Pour ce qui est de l’économie, malgré le fait que l’économie était aussi bonne pendant l’âge de toc que durant l’ère progressive, l’économie était basée sur les travailleurs sous-payés et seulement quelques personnes sont devenus très riches et puissantes. L’économie se serait désintégrée pendant l’âge de toc si les travailleurs avaient décidé de ne plus travailler. Pendant l’ère progressive, Roosevelt s’est impliqué dans ce problème et il a essayé d’améliorer les conditions de travail pour ces travailleurs en menaçant les propriétaires des usines et des mines. Dans certains états, des lois semblables à un salaire minimum ont été introduits pour protéger les citoyens. Aujourd’hui, il y a de nombreuses organisations gouvernementales pour aider les gens pauvres et c’est une valeur qui été former pendant l’ère progressive, quand les gens se sont rendu compte que c’était important d’aider ceux qui n’ont pas été assez chanceux pour avoir de bonnes opportunités. Pendant l’âge de toc, la société était basée sur deux idéologies sociales: le laissez-faire et le darwinisme. Ces deux idéologies expliquent pourquoi les pauvres étaient tellement pauvres pendant cette période. Les riches et puissants exploitait les pauvres en les payant très peu et le gouvernement n’a rien fait pour les aider. Pendant l’ère progressive, la population s’est finalement rendue compte que ce n’était pas juste et le gouvernement a intervenu. Cette intervention du gouvernement a permis au pays de se développer. Plusieurs valeurs développées pendant cette période sont encore pertinente aujourd’hui. Finalement, le pays s’est développé quand les nouveaux amendements ont été faits à la Constitution. Pendant l’ère progressive, des taxes ont été imposé aux riches pour créer des programmes gouvernementaux, et les femmes ont obtenu le droit de vote, ce qui peut être considéré comme beaucoup de progrès pour l’égalité des femmes. Pour toutes ces raisons, il est clair que l’ère progressive a été meilleure pour le développement des États-Unis.