gouverner la France depuis 1946

Get Started. It's Free
or sign up with your email address
gouverner la France depuis 1946 by Mind Map: gouverner la France depuis 1946

1. En quoi la place et le rôle de l’État ont-ils évolué depuis 1946 face aux crises économiques et à la mondialisation ?

2. La refondation de l'Etat républicain (1946-1958)

2.1. Derrière l'instabilité des gouvernements

2.1.1. Le gouvernement est une partie de l'exécutif de l'État, composé des ministres et secrétaires d'État.

2.1.2. 1944 : Gouvernement provisoire par De Gaulle

2.1.3. 1946 : IVe république, régime parlementaire (scrutin), début de l'instabilité gouvernementalisme

2.2. … L'Etat se modernise ...

2.2.1. L'État désigne l'organisation politique permanente ayant tous les pouvoirs sur le territoire national.

2.2.2. 1945 : création d'écoles pour la fonction publique

2.2.3. 1946 : création statut fonctionnaire

2.2.4. L'Etat arrive à rester stable malgré les crises politiques

2.2.4.1. guerres d'Indochine en 1945-5

2.2.4.2. guerre d'Algérie en 1954-62

2.3. … et donne des nouvelles missions à l'administration

2.3.1. L'administration est l'ensemble des services composés de fonctionnaires qui sont au service de l'État.

2.3.2. L'intervention de l'État dans l'économie est renforcée, par la mise en place d'un État moteur de la reconstruction et de la croissance économique

2.3.2.1. 1946 : création de l’INSEE (Institut National de la Statistique et des Études Économiques), recherches sur l’énergie et les industries de base.

2.3.2.2. Plan (1946-1953): reconstruire la France et la rendre plus moderne, innovante.

2.3.2.2.1. Des nationalisations, création d’un vaste secteur public en 1944-1946.

2.3.3. L'Etat intervient aussi dans d'autres domaines.

2.3.3.1. Les pouvoirs régaliens traditionnels : la justice, la police et la défense

2.3.3.2. une politique interventionniste influencé par le keynésianisme avec la nationalisation d'entreprises.

2.3.3.3. 1939 : création du CNRS (Centre national de la recherche scientifique)

2.3.3.3.1. 1946 : création l’INRA (Institut national de la recherche agronomique)

2.3.3.3.2. 1945: création de l'INED (Institut national d'études démographiques)

2.3.4. Et il met en place un Etat-providence avec de nouvelles réformes

2.3.4.1. la protection sociale, avec la création de la Sécurité sociale

2.3.4.2. l’instruction et la culture en permettant à tous d’accéder à un enseignement public gratuit et laïque

2.3.4.3. L'ordonnance d'octobre 1945 organise la Sécurité sociale

3. Renforcement de L'Etat sous la république gaullienne (1958-1974)

3.1. Le renforcement du pouvoir exécutif

3.1.1. 28 septembre 1958, nouvelle Constitution, basé sur le président de la République

3.1.1.1. Chef des armées

3.1.1.2. nomination du Premier ministre

3.1.1.2.1. nomination des ministres sur proposition de ce dernier

3.1.1.3. peut proposer un referendum aux français

3.1.1.3.1. Elu pour 7 ans

3.1.1.4. d’exercer les pleins pouvoirs en cas de crises

3.1.1.4.1. prononcer la dissolution de l’Assemblée

3.1.2. régime semi-présidentiel

3.1.2.1. le président de la République détient l’essentiel du pouvoir exécutif mais le gouvernement reste responsable de ses actions devant l’assemblée nationale qui peut le renverser.

3.1.2.2. 1962 : L'élection au suffrage universel direct du Président est décidée

3.1.3. prédominance de l’exécutif sur le législatif

3.1.3.1. L'Assemblée nationale partage le vote et l’initiative des lois avec le Sénat.

3.1.3.2. bipolarisation de la vie politique

3.2. Un interventionnisme de plus en plus étendu ...

3.2.1. L’Etat entrepreneur

3.2.1.1. croissance économique des « Trente Glorieuses »

3.2.1.1.1. les ressources de l’Etat s’accroissent passant de 35% du PIB en 1960 à 39% du PIB en 1970.

3.2.1.1.2. De Gaulle et Pompidou renforcent le rôle de l’Etat dans l'économie du pays

3.2.2. L’Etat aménageur

3.2.2.1. encourager le développement économique et diminuer les inégalités entre Paris et le reste de la France

3.2.2.1.1. création de villes nouvelles

3.2.2.1.2. création de ZIP

3.2.2.1.3. construction de grands barrages, hydroélectriques

3.2.2.1.4. développement des transports : voies de chemin de fer et autoroutes.

3.2.3. L’Etat acteur social

3.2.3.1. 1969 : Les Accords de Grenelle (4 semaines de congés payés)

3.2.3.2. 1970 : SMIC

3.2.3.3. 1981 : retraite à 60 ans, semaine de travail à 39h et 5è semaine de congé payé

3.2.3.4. droits des femmes

3.2.3.4.1. 1965 : pleine capacité juridique

3.2.3.4.2. 1974 : secrétariat d’Etat à la condition féminine

3.2.4. L’Etat acteur culturel

3.2.4.1. éducation

3.2.4.1.1. 75% des 10-17 ans d’être scolarisés en 1980 contre 25% en 1950

3.2.4.1.2. 1959 :création ministère des Affaires culturelle, L’Etat encourage la création artistique

3.3. Un Etat confronté au poids croissant de l'opinion publique

3.3.1. L'opinion publique = notion qui permet de désigner l'opinion supposée majoritaire au sein de la nation. Elle est constituée de jugements et perceptions issues d’enquêtes et de sondages. Elle n'’est pas séparable des dispositifs et des techniques qui prétendent l’exprimer et qui la produise en la mesurant : sondages, enquêtes, rapports courriers des lecteurs (dans la presse), pétitions… La mesurer est problématique.

3.3.2. Des médiats qui sont sous le contrôle de l'Etat

3.3.2.1. 1944 : création du journal Le Monde suite à la demande de De Gaulle

3.3.2.2. L'Etat à le monopole sur la diffusion des informations à la radio ( le principal moyen d'informations ) grâce à la RTF

3.3.2.2.1. création de l’ORTF (Office de la Radio-Télévision Française) sous contrôle du ministre de l'information

3.3.3. La crise de Mai 68

3.3.3.1. La population (jeunesse étudiante) se révolte contre le pouvoir gaulliste et veulent une évolution des attitudes et mentalité du gouvernement

3.3.3.1.1. Cette crise se transforme en grève générale, De Gaulle est dépassé par cette révolte politique

4. Depuis 1974, une certaine érosion du pouvoir de l'Etat

4.1. La Vème publique, un régime qui dure et qui s'adapte

4.1.1. 1981 : François Mitterrand est élu, c'est le début de l'alternance

4.1.1.1. 1986 : François Mitterrand (droite) est président, il doit nommer un premier ministre de gauche, c'est le début d'une cohabitation qui se renouvellera

4.2. Un Etat qui tente de se réorganiser : décentralisation et réformes administratives

4.2.1. De fortes disparités entre Paris et la province

4.2.1.1. lois Defferre 1982-1983 : plus grande autonomie des territoires et donc décentralisation des ressources et des pouvoirs

4.3. Un Etat de plus en plus concurrencé

4.3.1. La mondialisation, les firmes transnationales remettent en question le rôle et le statut de l'Etat

4.3.2. 1992 : traité de Maastricht, la CEE devient l'Union Européenne et devient une alliance économique et politique

4.3.2.1. Plus de 25 % des lois françaises se contentent de retranscrire des décisions prises à l’échelon européen et 80% des décisions se font en concertation avec les autres Etats membres.