Get Started. It's Free
or sign up with your email address
Diabète by Mind Map: Diabète

1. C'est

1.1. D’abord et avant tout un trouble du métabolisme glucidique lié à un défaut ou une insuffisance de sécrétion d’insuline, à une utilisation incorrecte de l’insuline disponible, ou aux deux.

2. Type

2.1. DB de type 1 est une maladie auto-immune entraîne destruction des cellules beta du pancréas dont 40% des cas avant 20 ans.

2.1.1. Manifestation cliniques : DB1 --> signes hyperglycémie, polyurie, polyphagie, polydipsie, perte de poids, faiblesse, fatigue

2.2. DB de type 2 causée par insuffisance d’insuline endogènes, insulinorésistance

2.2.1. Manifestation cliniques : DB2 --> signes hyperglycémie, infections à répétition, infection vaginale, ralentissement de la guérison de plaies et troubles visuel

3. Manifestation clinique hyperglycémie

3.1. Polyurie, faiblesse, fatigue, vision floue, céphalée, glycosurie, nausées/vomissements, crampes abdominales

4. Examen clinique

4.1. antécédents et examen physique (ophtalmoscopie, examen dentaire, examen neurologique, examen podiatrique, surveillance du poids)

5. Examen paraclinique

5.1. Glycémie à jeun, glycémie aléatoire, glycémie deux heures après l’ingestion de 75g de glucose et la mesure de l’hémoglobine glyquée (HbA1c), analyse sanguines, analyse complète d’urine (microalbuminurie et acétone au besoin), ECG (chez tous les DB âgés >40ans, chez tous les DB ayant > 15ans d’évolution de la maladie, en présence d’HTA, de protéinurie, d’un pls diminué ou d’un souffle vasculaire).

6. Tx médicaux

6.1. : L’insuline et les antihyperglycémiants sont les deux types d’hypoglycémiants utilisés. Les diabètes de type 1 doivent recevoir de l’insuline. Les diabètes de type 2 peuvent recevoir un tx moins rigoureux comme des antihyperglycémiants oraux. Certains diabètes de type 2, les mesures diététiques, l’activité physique régulière et le maintient d’un poids santé suffisent pour normaliser leur glycémie, mais rarement.

7. Complications aiguë du DB

7.1. L’acidocétose diabétique --> causé par un manque important d’insuline et se caractérise par une hyperglycémie, une cétose, une acidose et une déshydratation. Le syndrome hyperglycémique hyperosmolaire  presque pareil que l’acidocétose, mais ce qui le diffère c’est que ici le sujet sécrète assez d’insuline pour éviter l’acidose.qq

8. Complication chronique du DB

8.1. Rétinopathie, néphropathie, neuropathie (autonome et sensorielle) et maladie cardiovasculaire

9. Thérapie nutritionelle

9.1. Apport minimal quotidien de glucose est de 130 g par jour. Ingestion de fructose ajouté ne dépassant pas 60 g. La consommation de lait, de légumes, de fruits et de grains entiers est recommandée. La consommation de 25 à 50 g par jour de fibres est recommandée. Les gras trans et saturées doivent être le plus souvent évité et favoriser les gras mono et poly-insaturées ainsi que les oméga-3 et l’huile végétales. La consommation d'alcool est possible si elle reste modérée ( femme : un verre ou moins par jour et homme: deux verres ou moins par jour ).

10. Prévention des complications

10.1. Maintient de la glycémie près des valeurs normales. Activité physique régulier. Régler les problèmes d’hypertension. Cesser tabagisme. Alimentation faible en gras (trans et saturé) et en sodium alimentaire.

11. Atteintes des membres inférieurs/soins de pieds

11.1. La présence d'une neuropathie sensorielle et les affections artérielles périphériques augmente les risque d'amputation en causant un ralentissement du débit sanguin et une diminution de la dlr. Les soins de pieds son donc important: laver a tous les jours et surveiller tout détérioration de la peau, etc...