Continuité pédagogique Quels contenus ? Quelle fréquence ?

Get Started. It's Free
or sign up with your email address
Continuité pédagogique Quels contenus ? Quelle fréquence ? by Mind Map: Continuité pédagogique        Quels contenus ?          Quelle fréquence ?

1. Recommandations générales

1.1. Une page quotidienne d’un cahier petit format peut être envisagée pour les exercices de français, une page pour les mathématiques et une page pour les autres domaines.

1.2. Consignes claires

1.3. Critères de réussite

1.4. Préciser le matériel

2. Français

2.1. CP

2.1.1. En français, la priorité est de conforter et de prolonger l’apprentissage de la lecture et de l’écriture (au moins une heure et de manière fractionnée).

2.1.1.1. Une lecture quotidienne de 40 minutes, fractionnées

2.1.1.1.1. Lorsque c’est possible, on peut les inciter à mesurer la fluence, comme un exercice ludique et non comme une compétition. L’adulte qui accompagne l’élève chronomètre, plusieurs fois de suite, la lecture d’un même texte court de 60 à 120 mots (C’est plus facile que de compter le nombre de mots lus en une minute).

2.1.1.1.2. Il est important de proposer aux élèves et à leurs parents d’organiser des temps de lecture à voix haute en écoutant attentivement leur(s) enfant(s) sans l’(les) interrompre pour les corriger.

2.1.1.1.3. La lecture du jour sera complétée de quelques questions de vocabulaire en lien avec le texte lu : recherche de définitions, recherche de mots de la même famille, etc.

2.1.1.2. Des exercices d’écriture variés, de 20 à 45 minutes fractionnées, chaque jour

2.1.1.2.1. Il pourra s’agir de copie de lettres, de mots et de phrases ; de dictée de mots et de phrases ; de rédaction de deux à trois phrases porteuses de sens.

2.1.1.3. L’oral mérite une attention particulière

2.1.1.3.1. Il est important de rappeler aux parents que le support d’un conte, récit ou texte documentaire lu par l’adulte constitue également une base pour ces échanges afin de stimuler la pratique de l’oral par l’enfant.

2.2. CE1-CE2

2.2.1. En français, la priorité est de conforter et prolonger l’apprentissage de la lecture et de l’écriture dans toutes leurs dimensions (au moins 1 heure).

2.2.1.1. Une lecture quotidienne (45 minutes, fractionnées, au moins 5 jours par semaine

2.2.1.1.1. Pour les élèves fragiles, une attention particulière de l’enseignant pourra se traduire par : o une différenciation dans les textes proposés, avec régulation en fonction des résultats transmis par les parents ; o des propositions de listes de mots pour s’entraîner à consolider le déchiffrage des graphèmes complexes et à réviser la valeur de position des lettres (exemple : « s ») . o un conseil aux parents d’espacer les séances d’entraînement dans la journée, afin de laisser entre elles un temps de latence fructueux et pour ne pas lasser l’élève.

2.2.1.1.2. La lecture silencieuse de textes est aussi proposée. Il peut s’agir d’un texte sans rapport avec celui proposé pour la lecture à voix haute, ou d’un texte qui intègre ce dernier, en le prolongeant.

2.2.1.2. Des exercices d’écriture variés (45 minutes par jour, fractionnées) sont à proposer quotidiennement.

2.2.1.2.1. • Quelques lignes de copie, en attirant l’attention des parents sur le geste graphique et la tenue du stylo, et la qualité de l’orthographe.

2.2.1.2.2. • Une question de grammaire

2.2.1.2.3. • Une dictée quotidienne

2.2.1.2.4. • Une production d’écrit autonome

2.2.1.3. L’oral mérite une attention particulière : les temps en famille vont donner de nombreuses occasions d’exercer la compétence orale.

2.3. CM1-CM2

2.3.1. En français, la priorité est de conforter et prolonger l’apprentissage de la lecture et de l’écriture dans toutes leurs dimensions (1 heure à 1 heure et demie par jour, fractionnée).

2.3.1.1. Une lecture quotidienne (45 minutes, fractionnées, au moins 5 jours par semaine) est conseillée.

2.3.1.1.1. Une façon d’encourager la lecture plaisir peut être de proposer, parmi les exercices d’écriture, une rédaction par semaine d’une page par exemple, sur un thème lié à cette lecture : - prolonger une histoire lue dans la semaine ; - présenter une histoire lue dans la semaine et expliquer en quoi elle a plu ou déplu.

2.3.1.1.2. proposer pour chaque jour des lectures silencieuses de textes plus difficiles

2.3.1.2. Des exercices écrits variés (45 minutes par jour, éventuellement fractionnées) sont à proposer quotidiennement

2.3.1.2.1. • dictée préparée, de mots ou de phrases remobilisant le vocabulaire du texte et les notions de grammaire en cours ou à consolider ; • grammaire (manipulations visant la modification du temps ou du nombre ; identification des compléments, etc.). Il est possible d’envisager un « corrigé » pour les familles • production d’écrit autonome (rédaction), prenant appui sur le texte (que penses-tu que… / pourquoi est-ce que…) ou non.

2.3.1.3. L'oral doit faire l'objet d'une attention particulière

2.3.1.3.1. Le questionnement sur le texte lu silencieusement est bien entendu un moment privilégié si les réponses sont demandées à l’oral, mais un conte, récit ou texte documentaire constitue également une base pour ces échanges. On pourra fournir aux parents une aide leur permettant de construire un questionnement adapté.

3. Mathématiques

3.1. CP

3.1.1. Poursuivre l'apprentissage de la numération écrite et orale jusqu’à 100. Proposer des calculs additifs oralement et par écrit. Travailler la résolution de problèmes du champ additif.

3.1.1.1. Calcul mental (15 minutes par jour)

3.1.1.2. Numération (20 à 25 minutes par jour)

3.1.1.2.1. Une fois par semaine : problèmes portant sur des longueurs et sur la monnaie.

3.1.1.3. Résolution de problèmes (20 à 25 minutes par jour)

3.2. CE1-CE2

3.2.1. Poursuivre l'apprentissage de la numération écrite et orale jusqu’à 1000 en CE1 et 10 000 en CE2. Mener oralement et par écrit des calculs et travailler la résolution de problèmes à une ou deux étapes

3.2.1.1. Calcul (15 à 20 minutes par jour)

3.2.1.1.1. • 20 à 30 calculs : tables d’addition mais en priorité tables de multiplication

3.2.1.1.2. • utilisation de procédures de calcul mental (15 à 20 calculs) : sommes, différences, produits.

3.2.1.2. Numération (20 à 25 minutes par jour)

3.2.1.2.1. - Nombres jusqu’à 1000 en CE1 et jusqu’à 10 000 en CE2 : écrire des nombres, lire des nombres, ordonner des nombres, travailler sur différentes écritures et décompositions,

3.2.1.3. Résolution de problèmes (20 à 25 minutes par jour)

3.2.1.3.1. Tous les jours, deux ou trois problèmes du champ additif ou multiplicatif en une ou deux étapes sont proposés.

3.3. CM1-CM2

3.3.1. Poursuivre l'apprentissage de la numération écrite et orale des nombres entiers : fractions et décimaux. Mener oralement et par écrit des calculs sur ces nombres. Résolution de problèmes à une ou plusieurs étapes.

3.3.1.1. Calcul (15 à 20 minutes par jour)

3.3.1.1.1. Deux axes seront travaillés en priorité selon les jours : - mémorisation de faits numériques (30 à 50 calculs) : tables d’addition mais surtout tables de multiplication, en veillant au renforcement de la fluence. - utilisation de procédures de calcul mental (15 à 20 calculs) pour calculer des sommes, des différences et des produits.

3.3.1.2. Numération (20 à 25 minutes par jour)

3.3.1.2.1. Travailler la numération (entiers, fractions et décimaux) en s’appuyant sur l’outil utilisé en classe ou sur d’autres outils mis à disposition des familles : écrire des nombres, lire des nombres, ordonner des nombres, travailler sur différentes écritures et décompositions, placer des nombres sur une droite graduée, etc.

3.3.1.3. Résolution de problèmes (20 à 25 minutes par jour)

3.3.1.3.1. On pourra proposer au moins une fois par semaine : - des problèmes relevant de la proportionnalité ; - des problèmes s’appuyant sur la lecture de tableau ou de graphiques ; - des problèmes faisant intervenir les différentes grandeurs et leurs mesures associées étudiées au cycle 3 (longueur, aire, volume, masse, durée et monnaie).

4. Autres disciplines

4.1. Cycles 2 et 3

4.1.1. Réalisation d’une expérience en sciences ou technologie, production artistique. Apprentissage d’une chanson en anglais, visionnage d’un reportage adapté à l’âge de l’enfant en histoire, en géographie, en arts plastiques, ou encore en sciences. Les élèves pourront être invités à répondre à quelques questions dans le cadre de ce travail.

4.2. CP

4.2.1. Proposer un film, une visite virtuelle un musée, un dessin à exécuter, une chanson à apprendre, des activités permettant de développer les compétences du domaine « questionner le monde ». Chansons, jeux pour entretenir la pratique régulière de la langue vivante étrangère travaillée à l’école.