Sustainability science

Get Started. It's Free
or sign up with your email address
Rocket clouds
Sustainability science by Mind Map: Sustainability science

1. Présentation des règles du jeu

1.1. un partage de photos

1.1.1. [email protected]

1.2. Si vous êtes perdus

1.2.1. planete-ird-sustainability-science.org

2. A faire

2.1. CARTE RÔLES

2.1.1. ANIMATEUR

2.1.2. COUPE-CHIQUE

2.1.2.1. S'assure que personne ne monopolise la parole de manière répétée (via carton jaune et carton rouge).

2.1.3. GARDIEN DE L'ÉCOUTE

2.1.4. GARDIEN DU TEMPS

2.1.5. POUSSE DÉCISION

2.1.6. DÉTECTEUR DE DESACCORDS

2.1.7. BINOME DE RESTITUTION

2.1.8. GARDIEN DE LA CHAISE VIDE

2.2. CARTES CONCEPTS

2.2.1. THEORIES OF CHANGE

2.2.2. AGILITÉ / OBJECTIFS FLOUS

2.2.3. PARABOLE DE L'ELEPHANT

2.2.4. SCIENCE DE LA DURABILITÉ

2.2.5. WICKED PROBLEMS

2.2.6. CRITÈRES ÉVALUATION:

2.3. CARTES QUESTIONS

2.3.1. navigation, ....

2.4. CARTES LIVRABLE

2.5. RESSOURCES EN LIGNE

2.5.1. PARTAGE PHOTO

2.5.1.1. [email protected]

2.5.2. SITE PARTICIPATIF

2.5.2.1. https://planete-ird-sustainability-science.org/

3. frigo (infos pour la prépa)

3.1. thème

3.1.1. Atelier « Production et consommation durables - Biodiversité – Eau »

3.1.2. https://planete-ird-sustainability-science.org/?AtelierMarocOctobre2019

3.1.3. mots clés

3.1.3.1. réfléchir sur habitudes et usages en termes de :

3.1.3.2. consommation

3.1.3.3. production de déchets,

3.1.3.4. gestion durable et utilisation rationnelle des ressources naturelles,

3.1.3.5. impact environnemental et social de l’ensemble de la chaîne de valeur de produits

3.1.3.6. implication de tout le monde, du producteur au consommateur final.

3.1.4. Objectif 12. Établir des modes de consommation et de production durables

3.1.4.1. https://planete-ird-sustainability-science.org/?PrOduction

3.2. objectif général

3.2.1. contribuer au déploiement de la science de la durabilité et de son ancrage au sud

3.2.2. ODD

3.2.2.1. objectif de developement durable

3.2.3. completer partie bonne pratiques sur comment on construit des actions de manière interdisciplinaire

3.2.3.1. on comprends mieux comment travailler ensemble

3.2.3.2. on a envie d'aller plus loin

3.2.4. travail multiacteurs au dela d'un projet, aller vers axe majeur IRD

3.2.5. IRD reste dans son métier de chercheur

3.2.5.1. doit etre perçu comme entrant dans dialogue via science et recherche

3.2.5.2. politique scientifique

3.2.5.3. agenda scientifique

3.2.6. travail sur

3.2.6.1. aspect méthodo

3.2.6.1.1. rendre stratégique au sein de l'IRD

3.2.6.2. travail sur exemples

3.2.6.2.1. illustrer

3.2.7. pas de livrable unique du type construction d'un projet de recherche

3.3. souvenir du futur rabbat

3.3.1. Consigne:

3.3.1.1. Imaginez que nous sommes le 28 octobre au soir et que l'évenement a réussi au delà de vos espérances. Racontez moi vos "souvenirs" des deux jours en les formulant au passé, un souvenir par ligne, par exemple:

3.3.2. Nous avons réussi à faire venir une participation équilibrée et d’assez bn niveau

3.3.3. J’ai pu encore développer mes connaissances sur ce sujet particulier

3.3.4. L’idée d’avoir cet atelier au Maroc était vraiment une bonne idée

3.3.5. Les participants ont tous souhaité à la fois renouveler ’expérience de ce type d’animation et de continuer à être impliqué dans la poursuites de nos activités.

3.3.6. ON a vraiment l’impression de faire avance le shimblik

3.3.7. J’ai quand meme eu un peu peur au début de l’atelier

3.3.8. L’ambiance était super bonne

3.3.9. tout le monde a parlé à tout le monde

3.3.10. il y a beaucoup d’échanges, de débat de controverse… voir des oppositions de point de vue mais au final un « nouveau collectif » s’est créé

3.3.11. des choses incroyables ont été mises sur la table

3.3.12. l’AFD/ BAD ont décidé de prendre le relais d’une nouvelle édition

3.3.13. FurturEarth propose de developper une action sur la base des idées et des décisions

3.3.14. il a été décidé de repondre à un projet Européen sur la zone Mediterannée et Afrique Sub Saharienne

3.3.15. un consortium multi acteurs va répondre à lappel a projet CRA du Belmont Forum

3.3.16. On s’est bien marré

3.4. lieu

3.4.1. hotel ibis

3.4.2. grande salle de réunion

3.4.2.1. format rectangulaire

3.4.2.2. 25 format en U

3.4.2.3. grande baie vitrée ouvrant sur jardin

3.4.2.4. affichage sur les murs

3.5. public

3.5.1. 17-40?

3.5.2. participants provenant à la fois de

3.5.3. Partenaires académiques Nord et Sud : IRD, Cirad, Univ. Mohammed V de Rabat, SFR Racines-Niger, INERA-Burkina Faso, Univ. Mohammed VI Ben Guerir...)

3.5.4. Centres d’excellence Africains de la Banque Mondiale

3.5.5. Organisations de la société civile (AVSF, CARI, ENDA, ROPPA..) et

3.5.6. Institutions régionales et internationales (Future Earth, Unesco, UNEP, OSS..)

3.5.7. Partenaires techniques et financiers : AFD, FIDA, Fondations….

3.5.8. 2/3 acteurs scientifiques

3.5.8.1. chercheurs IRD, partenaires IRD dans université pays, partenaires scientiifiques science excellence banque mondiale, labo mixte internationaux (IRD + 1-2-3 partenaires variés), collègues impliqué dans programmation de la recherche (defini nouvelle orientation)

3.5.9. 1/3 association, politiques, developpement,ONG, locales, internationales, representant politique (biodiversité, representant convention de rio), politique ambassade de france (conseiller agricole) , transfert france- afrique, ONU 5FAO, FIDA), partenaires techniques, financement, fond de recherche fonde devellopement

3.5.10. personnes multicasquettes

3.5.10.1. ex scientifique tunisien aussi dans consortium international

3.6. idées en vrac

3.6.1. ateliers interdisciplinaires

3.6.1.1. multiacteurs

3.6.1.1.1. croisement des visions/regards

3.6.1.1.2. langage commun

3.6.1.2. premier atelier du genre nexus autour d'un bouquet de science durable

3.6.1.3. lien entre ateliers montpellier-rabbat

3.6.1.4. première idée pour montpellier etre en interne, monopublic ird/chercheurs: ateliers thématiques

3.6.1.4.1. aller de "ça nous glisse dessus"

3.6.1.4.2. à prise de conscience

3.6.1.5. travail de montpellier = centré vision chercheurs IRD

3.6.1.5.1. pistes issues du monde de la recherche

3.6.2. raisonner à long terme dans un contexte d'inscertitudes

3.6.2.1. approche prospective à faire apparaitre plus

3.6.2.2. agenda d'action est à cinq ans. aller vers plus 10-15 ans...

3.6.3. serie de questions pour orienter vers produits de l'atelier

3.6.3.1. quels sont les produits

3.6.3.2. sensibilisation sur sustainability science

3.6.3.2.1. moins exploratoire

3.6.3.3. montrer diversité de point de vue

3.6.3.4. intégration actions dans panorama institutionnel

3.6.3.5. questoins pour collecter des infos des personnes qui ne pourront être la

3.6.3.5.1. voix entendues

3.6.4. aller plus loin dans agenda d'action multi-acteurs

3.6.4.1. trouver intersection entre ODD et agenda recherche, developppement local, international, zone de convergence où on pourra developper des actions

3.6.4.2. chaque acteurs peut poursuivre son propre agenda, mais faire remonter co-incidence

3.6.5. formation multiacteurs

3.6.6. publication littérature grise-scientfique, document de plaidoyer

3.6.6.1. ojectifs long terme

3.6.7. pas repartir de zéro

3.6.7.1. un arpentage ?

3.6.7.1.1. contenus montpellier très/trop ciblé chercheurs

3.6.8. prendre en compte les acteurs du terrain

3.6.8.1. leurs connaissances, leurs points de vue, leurs traditions- ainsi que leur implication dans la gestion et représentation de leurs environnements.

3.6.8.2. bien comprendre les interconnexions entre les décisions politiques et connaissances scientifiques

3.6.9. processus innovant

3.6.9.1. nouveaux mode de travail

3.6.10. jeunesse

3.6.10.1. prend ou va prendre le pouvoir

3.7. ébauche V0

3.7.1. possible déroulé de l’atelier

3.7.1.1. Dimanche 27 – Accueil

3.7.1.2. Lundi 28 – Mardi 29

3.7.1.2.1. OBJECTIF COMMUN

3.7.1.3. Session – Prise de Connaissance des participants

3.7.1.4. Session Ensemble

3.7.1.5. Retour sur GSDR et approche SuS

3.7.1.6. Présentation du Nexus et interactions

3.7.1.7. Perception du Nexus par les différents acteurs :

3.7.1.8. Retour sur les besoins exprimés (enquête préalable)

3.7.1.8.1. Format à imaginer

3.7.1.9. Faiblesses /force identifiées dans ce nexus : échelle nationale, régionale et internationale

3.7.1.9.1. Format à imaginer

3.7.1.10. Retours d’expériences sur les approches et modes de production performants à la fois sur le plan économique et sur le plan environnemental -

3.7.1.10.1. Format à imaginer

3.7.1.10.2. extraction PÉPITES (RÉCOLTE)

3.7.1.11. Session de travail participatif

3.7.1.12. Croisement des besoins : arriver à des priorités d’actions communes

3.7.1.12.1. utiliser

3.7.1.13. Methodologie : comment promouvoir la SuS au Sud (Au dela du nexus et en vue des ateliers à venir)

3.7.1.14. Approches à privilégier : Local au global

3.7.1.15. Plaidoyer COP 15

3.7.2. J1

3.7.2.1. 9h

3.7.2.2. presentation diversite

3.7.2.3. mise en phase

3.7.2.3.1. tenir compte de la fatigue des participants,heure d'arrivée

3.7.2.4. cadrage

3.7.2.5. 17h30

3.7.2.6. cocktail

3.7.2.7. intro / apport systémique

3.7.2.7.1. parabole des aveugles et de l'éléphant

3.7.2.7.2. wicked problems

3.7.2.8. définir vision commune

3.7.2.8.1. objectif commun et langage partagé

3.7.2.9. diagnostic: cause contextualisée des problèmes

3.7.3. J2

3.8. MATÉRIEL

3.8.1. Fiche bristols 75x125 mm (pour prise de note, tri

3.8.2. Rouleaux paperboards (avoir plusieurs supports est utile, mais pas indispensable)

3.8.3. scotch de peintre (pour affichage mural)

3.8.4. post it différentes (couleurs pour ateliers)

3.8.5. marqueurs paperboard (pour écriture sur feuille paperboard)

3.8.6. feutres (pour écriture participants sur post it ou couleurs sur feuille paperboard)

3.8.7. un bloc de feuille A4 differentes couleurs (pour usage ateliers)

3.8.8. scotch (pour usage ateliers)

3.8.9. ciseaux (pour usage ateliers)

3.8.10. colle papier (pour usage ateliers)

3.9. aménagement de la salle

3.9.1. grand cercle de chaise face à un mur permettant affichage et videoprojection,

3.9.2. prévoir dans un coin de la salle des tables permettant de faire des ilots

3.10. contenu questionnaire

3.10.1. SCIENCES DURABILITÉ

3.10.1.1. Que représentent pour vous les Sciences de la Durabilité ?

3.10.2. INTERACTIONS

3.10.2.1. Quelles interactions voyez vous apparaître entre les enjeux liés entre la Consommation et de production durables - ceux de la Biodiversité- et ceux de l'Eau, en terme de connaissances, négociations internationales, politique publiques ....?

3.10.3. TYPES D'ACTIONS

3.10.3.1. Quelles types d’actions (formation, projets...) pourraient être mis en place autour de ces interactions et avec quelles stratégies à déployer ?

3.10.4. BESOINS

3.10.4.1. Quels sont les besoins (connaissances, appui technique, financier...) pour mettre ne œuvre ces activités autour de ces interactions ?

3.10.5. INTÉGRATION

3.10.5.1. Comment les intégrer dans un agenda international de la Biodiversité, notamment en terme d’objectifs dans la dynamique Post 2020-Aichi, mais aussi de recherche ou de développement ?

3.10.6. ÉCHELLES ET ARENES

3.10.6.1. Quelles sont pour vous les échelles pertinentes ou légitimes (local au global) et les arènes politiques ou scientifiques (agenda Recherche, agenda politique…) pour promouvoir ces activités ?

3.10.7. EXEMPLES

3.10.7.1. Avez des exemples approches / modes de production performants à la fois sur le plan économique et sur le plan environnemental ?

3.10.8. ATTENTES

3.10.8.1. Avez vous des attentes particulières vis à vis des autres participants et aussi de cet atelier ?

3.10.9. REMARQUES

3.10.9.1. Autres remarques

3.11. livrable

3.11.1. Le livrable de cet atelier sera la définition d’un agenda d’action (en terme de priorités et d’objectifs) autour de ce nexus et des éléments de stratégie pour mettre en œuvre cet agenda (recherche de moyens).

3.11.2. Ce livrable passera par :

3.11.2.1. BESOINS / ATTENTES

3.11.2.1.1. L’identification des besoins et des attentes des parties prenantes suivant leur investissement (opérationnel, scientifique, financier, politique) sur ce nexus ;

3.11.2.2. PROPOSITIONS

3.11.2.2.1. Des propositions d’approches / conditions pour agir de manière durable sur les interactions propres au nexus « Production et consommation durables – Biodiversité– Eau » ;

3.11.2.3. RECOMMANDATIONS

3.11.2.3.1. Des recommandations sur le cadre de mise en œuvre des ODDs mais aussi des futurs objectifs de la CBD ;

3.11.2.4. FEUILLE DE ROUTE

3.11.2.4.1. Une feuille de route pour poursuivre le travail sur ce nexus et la présentation des résultats lors des évènements majeurs de 2020 : Congrès IUCN, Congrès Sustainable Research & Innovation, COP 15 CBD ;

3.11.2.5. DISCUSSIONS CAS CONCRETS

3.11.2.5.1. Des discussions sur des cas concrets de projets autour des sciences de la durabilité

4. cave (infos pouvant servir en cours de route)

4.1. THEORIES OF CHANGE (en)

4.1.1. "TOC = gros retroplanning multitaches-multi-acteurs"

4.1.2. ToCs can serve to generate a SHARED UNDERSTANDING among involved actors regarding PATHWAYS to impact initiatives for SYSTEMIC CHANGE.

4.1.3. ToCs feature seven important components:

4.1.4. 1. They start from a goal/problem (SHARED GOALS) in a particular context,

4.1.5. 2. they diagnose CONTEXTUALIZED CAUSES of CHALLENGES (DIAGNOSES), and

4.1.6. 3. explain how TRANSFORMATIONS in the system of concern unfold.

4.1.7. 4. They characterize what the ROLE OF KNOWLEDGE in this process might be, and

4.1.8. 5. specify ACTIVITIES and PATHWAYS that lead to intended OUTCOMES and IMPACTS (KNOWLEDGE GAPS).

4.1.9. 6. They may further hypothesize how actors acquire new or adapt existing knowledge, or how they learn from each other (ORGANIZATIONAL LEARNING PROCESS).

4.1.10. 7. Moreover, they depict epistemological assumptions (EXPLICIT CRITICAL ASSUMPTIONS), including ideas regarding what constitutes “good actions”, what constitutes appropriate roles for various stakeholders, and how each disciplinary knowledge relates to other forms of knowledge (SHARED LANGUAGE).

4.1.11. In short, ToCs in interdisciplinary project articulate the relations between goals (SHARED GOALS), DIAGNOSES, KNOWLEDGE GAPS, CONTEXT CONDITIONS, ACTIVITIES, PATHWAYS to impact, and epistemological assumptions (EXPLICIT CRITICAL ASSUMPTIONS).

4.1.12. Central activities are MULTI-STAKEHOLDERS PROCESSES, JOINT DATA GENERATION AND VERIFICATION, and TECHNICAL CAPACITY BUILDING. PROGRESSES and CHALLENGES are regularly assessed against this ToC.

4.2. THEORIES OF CHANGE (fr)

4.2.1. THEORIES OF CHANGE

4.2.2. "TOC = gros retroplanning multitaches-multi-acteurs" Maxime T.

4.2.3. Les ToCs peuvent servir à générer parmi les acteurs impliqués une COMPRÉHENSION PARTAGÉE sur les VOIES/CHEMINS qui ont un impact sur le CHANGEMENT SYSTÉMIQUE.

4.2.4. Les ToCs comportent 7 composants importants:

4.2.5. 1. Elles commencent d'un objectif/problème (OBJECTIFS PARTAGÉS) dans un contexte particulier

4.2.6. 2. Elles diagnostiquent des CAUSES CONTEXTUELLES des ENJEUX (DIAGNOSTIC), et

4.2.7. 3. Elles expliquent comment se déploient les TRANSFORMATIONS dans le système.

4.2.8. 4. Elles caractérisent ce que pourrait être le RÔLE DU SAVOIR dans ce processus, et

4.2.9. 5. Elles spécifient les ACTIVITÉS et les VOIES qui conduisent aux RÉSULTATS et IMPACTS voulus (LACUNES DE SAVOIR).

4.2.10. 6. Elles peuvent de plus emettre des hypothèses sur la manière dont les acteurs acquièrent de nouveaux savoir ou adaptent des savoirs des savoirs existant, ou comment ils apprennent les uns des autres (PROCESSUS D'APPRENTISSAGE ORGANISATIONNEL)

4.2.11. 7. De plus, elles décrivent les pré-supposés épistémologiques (PRÉSUPPOSÉS CRUCIAUX EXPLICITES), incluant les idées sur ce que constitue les "bonnes actions", les rôles appropriés pour les différentes parties prenantes, et comment chaque connaissance disciplinaire est reliée aux autres formes de connaissance (LANGAGE PARTAGÉ).

4.2.12. En résumé, les ToCs dans un projet interdisciplinaire exprime clairement les relations entre les objectifs (OBJECTIFS PARTAGÉS), DIAGNOSTIC, LACUNES DE SAVOIR, CONDITIONS CONTEXTUELLES, ACTIVITÉS, VOIES vers l'impact, pré-supposés épistémologiques (PRÉSUPPOSÉS CRUCIAUX EXPLICITES).

4.2.13. Les activités centrales sont :

4.2.14. des PROCESSUS MULTI-PARTIES PRENANTES,

4.2.15. CO-GÉNÉRATION ET CO-VERIFICATION DE DONNÉES

4.2.16. RENFORCEMENT DES CAPACITÉS TECHNIQUES

4.2.17. PROGRÈS et DÉFIS sont régulièrement évalués.

4.3. jargon

4.3.1. nexus

4.3.1.1. A means of connection; a link or tie.

4.3.1.2. A connected series or group.

4.3.1.3. The core or center.

4.3.2. ODD

4.3.2.1. objectif developpement durable

4.3.3. CBD

4.4. ingrédients

4.4.1. CO-CONSTRUCTION

4.4.2. MULTI-ACTEURS

4.4.2.1. ne pas oublier de representer la jeunesse

4.4.2.2. acteurs présents

4.4.2.3. acteurs manquant

4.4.2.3.1. secteurs identifiés

4.4.2.3.2. du mal à identifier les personnes et comment les aborder

4.4.2.4. stratégie choix acteurs representatif

4.4.3. POINTS DE VUE MULTIPLES

4.4.3.1. local / global

4.4.3.2. métiers/institutions

4.4.3.3. urgence / impact

4.4.3.4. ...

4.4.4. AGENDA

4.4.5. SOUS-GROUPES

4.4.6. LANGAGE COMMUN/PARTAGÉ

4.4.7. ÉQUIPES TRANSVERSALES

4.4.8. VISION COMPLEXE

4.4.8.1. parabole de l'elephant, boucle de feedback, remettre des infos sur la notion de complexité

4.4.9. QUESTIONS PUISSANTES

4.4.10. TOC

4.4.10.1. MEANINGFUL AND ATTAINABLE GOALS / SHARED GOALS

4.4.10.2. CONTEXTUALIZED CAUSES of CHALLENGES (DIAGNOSES),

4.4.10.3. EXPLICIT CRITICAL ASSUMPTIONS

4.4.10.4. SYSTEMS TRANSFORMATIONS

4.4.10.5. ROLE OF KNOWLEDGE

4.4.10.6. ACTIVITIES and PATHWAYS

4.4.10.7. OUTCOMES and IMPACTS

4.4.10.8. KNOWLEDGE GAPS

4.4.10.9. ORGANIZATIONAL LEARNING PROCESS

4.4.10.10. JOINT DATA GENERATION AND VERIFICATION

4.4.10.11. TECHNICAL CAPACITY BUILDING

4.4.10.12. PROGRESSES and CHALLENGES

4.4.10.13. CONTINOUS REFLECTION PROCESS

4.4.10.14. SYSTEMIC EVALUATION PROCEDURES AND INDICATORS

4.4.10.15. REAL LIFE POLITICAL CONSTRAINTS

4.4.11. PATTERN FORMATS

4.4.12. LANGAGE DE PATTERNS

4.4.12.1. MÉTHODE DES ANTIPATTERNS ?

4.4.13. GLOSSAIRE

4.4.14. ÉQUIPES D'ANALYSE PAR AXE

4.4.15. COMBINAISON DE PARAMÈTRES

4.4.16. CANEVAS/MATRICE D'ANALYSE

4.4.17. OBJECTIF COMMUN

4.4.17.1. prépondérant et visible. illustré ??

4.4.17.2. "préservation des capacités des écosystèmes à produire des services dont l'homme peut bénéficier"

4.4.17.2.1. focus: production/consommation durable

4.4.17.2.2. 17 ODD, 170 cibles

4.4.17.2.3. ODD cadre politique, incomplet

4.4.17.3. degré d'appropriation ? langage commun ? ambiguité ?

4.4.17.3.1. appropriation diversifiée

4.4.17.3.2. tout le monde ne vient pas avec le même background et envie

4.4.18. INDICATEURS

4.4.18.1. Chaque ACTION a un critère de réussite mesurable

4.4.18.2. “I’ll know [outcome reached] when I see [indicator].” For example, “I’ll know that teenagers in the program understand the prenatal nutrition and health guidelines when I see program participants identifying foods that are good sources of nutrition.”

4.4.18.3. les indicateurs doivent pouvoir être confrontés en indicateurs généraux -> vue globale

4.4.18.4. "definition of done"

4.4.18.5. conditions de mesure (à quel moment?)

4.4.19. RÉCOLTE

4.5. Global mismatch of policy and research on drivers of biodiversity loss

4.5.1. four major calls to action.

4.5.2. EMPHASIS ON UNDERREPRESENTED DRIVERS

4.5.2.1. First, an emphasis is clearly needed on drivers that have been identified as a major concern yet remain underrepresented in ecological and conservation research, such as pollution.

4.5.3. ASSESSMENT OF REPONSES' POTENTIAL FOR GENERALIZATION

4.5.3.1. Second, system-specific policy targets only partially reflect what has been learnt from historic and current research. Given research prioritization towards different drivers within different systems, assessing the potential of generalizing the responses and solutions to driver impacts may mean lessons can be efficiently transferred between systems.

4.5.4. RESEARCH ON MULTIPLE DRIVERS INTERACTIONS

4.5.4.1. Third, it is imperative that more studies address multiple drivers, given that interacting threats intensify biodiversity loss, and synergistic mitigations facilitate the achievement of multiple interrelated biodiversity goals . Policy agendas should emphasize these research needs, and the Convention on Biological Diversity’s upcoming preparations for the Post-2020 Biodiversity Framework meeting represents a timely opportunity.

4.5.5. TESTING SOLUTIONS TO DRIVERS

4.5.5.1. Finally, while understanding the impacts of different drivers on biodiversity loss is a critical first step, the need to find the most effective solutions for particular drivers is paramount for conservation efforts (for example, ref. 23 ). We recommend that future research expands our systematic map to examine the proportion of research dedicated towards testing solutions to drivers. Global initiatives emphasize that multisector collaborations are required to reduce global biodiversity loss, and this includes the partnership of the international research community focusing on the most severe drivers of environmental change. Ultimately, achieving biodiversity SDGs will depend on the scientific guidance available to policymakers and the resources put in place to imple- ment conservation actions.

4.5.6. *Aligning research and policy on global drivers of biodiversity loss is undoubtedly the first step in achieving these goals.*

5. Déroulé j1

5.1. Ouverture: 9h

5.2. 9h30 - accueil/brief court

5.2.1. jeanluc + maxime

5.2.2. Sciences de la durabilité et Consommation et productions durables

5.2.3. Objectif généraux

5.2.3.1. présenter une vision des objectifs généraux

5.2.3.2. prendre en compte les acteurs du terrain et leurs points de vue

5.2.3.2.1. leurs connaissances, leurs points de vue, leurs traditions- ainsi que leur implication dans la gestion et représentation de leurs environnements.

5.2.3.2.2. bien comprendre les interconnexions entre les décisions politiques et connaissances scientifiques

5.2.3.2.3. Faire remonter des retours d’expériences sur les approches et modes de production performants à la fois sur le plan économique et sur le plan environnemental.

5.2.3.3. définition d’un agenda d’action (en terme de priorités et d’objectifs)

5.2.3.3.1. aller plus loin dans agenda d'action multi-acteurs. trouver intersection entre ODD et agenda recherche, developppement local, international, zone de convergence où on pourra developper des actions

5.2.3.4. experimentation methode de travail

5.2.3.4.1. retester trame issue du prototype de montpellier -> trame chercheurs (public homogène de chercheurs) adapter pour public hétérogène.

5.3. Présentation du déroulé

5.3.1. J1: discussions, alignement, récolte de matière

5.3.2. J2: plus axé opérationnel et plan d'action

5.3.3. quelques règles simples

5.3.3.1. parler avec les mains

5.3.3.1.1. DEMANDE DE SILENCE

5.3.3.2. écoute, circulation de la parole et bienveillance

5.3.3.2.1. à l'affût des désaccords féconds

5.3.3.3. DÉJARGONNAGE

5.3.3.4. rôles clairs et assumés

5.3.3.5. temps contraints / pauses de qualité

5.3.3.6. parole rapide, parole pour tous

5.3.3.7. responsabilité partagée

5.4. BRISE GLACE/TEMPS D'INCLUSION

5.4.1. favoriser la connexion, le lien entre participants

5.4.2. DIAGRAMME AVEC LES PIEDS

5.4.3. JEU DE LA COMPLEXITÉ

5.4.4. DISCUSSION D'ASCENCEUR

5.5. Alignement entre participants

5.5.1. > Partage de visions (moteurs, valeurs) et des représentations de chacun

5.5.2. PETITE HISTOIRE / GRANDE HISTOIRE

5.5.3. STORYTELLING

5.5.4. Partager un/deux évenement public ou privé qui explique pourquoi cet objectif/enjeu est important pour vous en tant qu'individu ? écrire ou dessiner. qu'est ce qui fait que vous êtes connecté à ce sujet ? connexion intime avec le sujet ?

5.5.5. Qu'est ce qui fait dans votre vie que vous vous retrouvez la aujourd'hui, que vous vous sentez concernés par ce sujet ? pas juste embauche.

5.5.6. > OBJECTIFS PARTAGÉS

5.6. Discussion collective

5.6.1. CERCLE SAMOAN

5.6.2. sujets

5.6.2.1. Global Sustainable Development Report

5.6.2.2. remise à niveau: sustainability science et rapport ODD

5.6.2.3. Retour sur GSDR et approche SuS

5.6.2.4. Présentation du Nexus et interactions

5.6.2.5. Perception du Nexus par les différents acteurs :

5.6.2.6. Faiblesses /force identifiées dans ce nexus : échelle nationale, régionale et internationale

5.6.2.6.1. Format à imaginer

5.6.2.7. agro-écologie ?

5.6.2.7.1. clarifier langage commun

5.6.2.7.2. gestion durable terre et eau

5.6.2.8. Methodologie : comment promouvoir la SuS au Sud (Au dela du nexus et en vue des ateliers à venir)

5.6.3. RÉCOLTE

5.6.3.1. LIVE MINDMAP

5.6.3.2. Lilian

5.7. Partage de représentations

5.7.1. ENTRETIEN COLLECTIF

5.7.2. RÉCOLTE

5.7.2.1. LIVE MINDMAP

5.7.2.2. Lilian

5.8. Alignement sur l'objectif

5.8.1. Usage: reaffiner compréhension OBJECTIFS PARTAGÉS et s'aligner sur les problèmes (DIAGNOSTIC), puis sur les solutions

5.8.2. MÉTHODE DE L'OPPOSÉ DES CONTRAIRES:

5.8.3. comment faire échouer l'ODD Établir des modes de consommation et de production durables ?

5.8.4. Dégager les piste de solutions.

5.8.5. pour chacune spécifier quelles sont les ÉCHELLES, ARÈNES, DÉPENDANCES (liens entres problèmes/solutions qui peuvent les impacter mutuellement), ACTEURS, INDICATEURS

5.8.5.1. a quel moment ?

5.9. Retours d'expériences

5.9.1. Retours d’expériences sur les approches et modes de production performants à la fois sur le plan économique et sur le plan environnemental -

5.9.2. format : PRÉSENTATION ÉCLAIRS ?

5.9.3. recherche

5.9.3.1. sandrine paillard

5.9.4. nouvelles chaines de valeurs, interaction rural/urbain

5.9.4.1. bruno romani

5.9.4.1.1. J2

5.9.4.2. mohammed

5.9.5. collègues centre d'excellence africains

5.9.5.1. biodiversite

5.9.5.2. changement climatique

5.10. Cartes en réserve

5.10.1. RECETTES

5.10.1.1. ### PALAIS DE MÉMOIRE COLLECTIF

5.10.1.1.1. Les murs servent d'outil pour mémoriser et catégoriser les informations pour pouvoir s'en servir sans être noyé sous les concepts, aide à focaliser les échanges oraux.

5.10.1.1.2. THÈME

5.10.1.1.3. OBJECTIF

5.10.1.1.4. CADRE

5.10.1.1.5. GLOSSAIRE/LEXIQUE

5.10.1.1.6. DESACCORDS FECONDS

5.10.1.1.7. RÔLES

5.10.1.1.8. RECETTES

5.10.1.1.9. Eventuellement

5.10.1.2. ### APPPORTS D'EXPERTS

5.10.1.2.1. approche systémique

5.10.1.2.2. approche agro ecologique reposant sur les communautés

5.10.1.3. ### ÉQUIPES D'ANALYSE

5.10.1.3.1. au service du collectif, elles traitent en sous groupe une partie des contenus à analyser afin d'en fournir une synthèse et une interprétation.

5.10.1.4. ### SOUVENIR DU FUTUR

5.10.1.4.1. générer des idées d'actions grace à un format ouvrant/enthousiasmant permattant de recueillir des idées très différentes sans créer d'opposition entre elles.

5.11. Clôture: 17h30

5.12. cocktail

6. Déroulé J2

6.1. Travail sur actions

6.2. Croisement des besoins : arriver à des priorités d’actions communes

7. temps post regroupement